Menu

Société Publié

France : « Sales nègres, bougnoules », crie un policier d'élite

Temps de lecture: 1'
Capture d'écran de la vidéo qui montre des policiers essayant de calmer leur collègue. / DR

La scène se déroule quai Anatole-France, dans le VIIe arrondissement de Paris, en face de l’Assemblée nationale, dimanche 31 juillet au soir. «Sales nègres. Vous les noirs et les bougnoules, vous n’avez rien à faire dans la police», assène un policier de la brigade de répression du banditisme (BRB), d’après le Parisien.

Quelques minutes avant, le fonctionnaire, circulant avec une voiture de service, a eu un accrochage avec le conducteur d’un deux-roues et son passager. «Au feu rouge, il a fait une drôle de marche arrière, raconte Loïc, 27 ans. J’étais avec un ami à scooter. Il a failli nous renverser. Je suis descendu et on s’est embrouillés. Il m’a poussé contre une grille.»

Pendant ce temps, un témoin filme la scène avec son smartphone. Le ton monte d’un cran. Les victimes interpellent une patrouille de police. La vidéo montre les policiers qui tentent vainement de calmer leur collègue en civil, avant que ce dernier ne renchérisse en les traitant de «gardiens de la paix de m*».

«C’est dingue. Bien qu’il les ait insultés de tous les noms, il a carrément eu un traitement de faveur. Ils ne l’ont même pas menotté. En plus, il a refusé de se soumettre à l’alcootest», dénonce Loïc.

Il faudra attendre qu’une dizaine de fonctionnaires de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) interviennent, entre autres, pour ramener le brigadier au poste et le soumettre à un contrôle d’alcoolémie. «Quand nous avons exprimé le désir de porter plainte contre ce policier de la BRB, trois des policiers présents ont tenté de nous en dissuader», dit Loïc, lui-même fils de policier.

Placé en garde à vue, le brigadier a été déféré ce mardi devant le parquet. Il sera jugé pour «conduite en état d’ivresse, outrage à personnes dépositaires de l’autorité publique et violences sans ITT (interruption temporaire totale de travail)» et devrait faire l’objet d’une enquête administrative, selon une source proche du dossier.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate