Menu

Sport Publié

La blessure de Soufiane Boufal lance une polémique sur les pelouses synthétiques

Temps de lecture: 1'
Crédit Photo: Made In Foot

La blessure de l’international marocain Soufiane Boufal au ménisque a attiré l’attention des joueurs professionnels. Leur syndicat réclame suite à cette blessure, le remplacement dès la saison prochaine des pelouses synthétiques par des pelouses naturelles, rapporte la presse sportive française reprenant un communiqué du syndicat.

«L’UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) demande à la LFP (Ligue de Football professionnelle), organisateur de la compétition, d’agir pour que la totalité des clubs de Ligue 1 soit dotée d’une pelouse naturelle, et ce dès le début du prochain exercice », écrit le syndicat dans un communiqué. La position de l’UNFP est motivée par la blessure au ménisque samedi dernier lors du match Lille-Lorient, de l’attaquant marocain dont les résultats d’IRM ont confirmé qu’il devait subir une intervention chirurgicale assortie de semaines de repos et de rééducation.

«La pratique professionnelle du football sur des surfaces synthétiques entraînent, avant même d’évoquer les blessures comme celle du milieu lillois, traumatismes musculaires, torsions et stress au niveau des articulations, brûlures, qui finissent par laisser des traces au niveau d’organismes déjà lourdement sollicités », martèle l’UNFP.

A titre de rappel, la LFP avait annoncé sa décision d’interdire à partir de 2018, les pelouses synthétiques en Ligue 1 et Ligue 2. Pour anticiper cette interdiction des clubs comme Lorient avaient indiqué le remplacement de leur pelouse synthétique par une pelouse hybride ou naturelle. Reste à savoir si la LFP va prendre en compte la blessure de l’attaquant marocain pour accélérer l’application de sa décision.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com