Menu

Politique Publié

Présidences des communes : Des PJDistes « trahissent » les directives du parti à Dakhla et Nador

Temps de lecture: 1'
Photo : Panoramio (Arrifi)

Les RNIstes de Salaheddine Mezouar ne sont pas les seuls à ne pas avoir respecté leurs engagements envers la direction du PJD. Des élus communaux membres du parti de la Lampe leur ont emboîté le pas. Ils sont passés outre les directives de leur parti lors de la désignation du président des communes de Dakhla et Nador.

Dans le premier cas, la section locale a vite réagit. Elle a annoncé, dans un communiqué, la suspension de l’élu communal Abdelaziz Taqi. Elle lui reproche de ne pas avoir suivi les instructions du parti en accordant sa confiance à la candidature d’un istiqlalien.

Le même verdict pourrait être prononcé contre le six élus, dont un député, au conseil communal de Nador. Les PJDistes ont permis à Soulimane Houlich du PAM de remporter la présidence du conseil de la ville. Son principal rival fait pourtant parti du Mouvement populaire, formation faisant parti du la majorité gouvernementale de Benikane. L ralliement des PJDistes s’est avéré plus décisif, puisque le candidat PAMiste n’a devancé son adversaire, Saïd Rahmouni, que d’une seule voix.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate