Menu

Société Publié

Maroc : Le risque terroriste a diminué selon AON

Si les nombreux démantèlements de cellules dormantes au Maroc laissent penser à une menace sur le pays, AON estime que le risque terroriste a diminué en 2015. Sur le nouveau tableau des risques terroristes et de violences politiques dans le monde, le royaume reste l’un des meilleurs endroits en Afrique du Nord et au Moyen-Orient selon le courtier d’assurance anglo-saxon.

Temps de lecture: 2'
DR

Après le tableau sur les menaces politiques en 2015, la société AON (spécialisée entre autres dans la gestion des risques) a publié l’état des risques terroristes et de violences politiques dans le monde. Intitulé «The Aon Terrorism & Political Violence Risk Map 2015», ce tableau dresse des conclusions plutôt rassurantes pour le Maroc.

Le royaume est exposé à un risque terroriste «faible» et «moyen». La partie nord du pays est ainsi considérée comme exposée à risque terroriste «faible» alors que la partie sud présente un risque «moyen». «Le Maroc reste globalement stable. Toutefois, le gouvernement a mis en garde contre une menace terroriste croissante des sympathisants de l’Etat Islamique sur le pays et ceux qui reviennent de Syrie et de l’Irak», note le rapport.

«Malgré le conflit en cours en Libye et ses effets plus larges sur l'insécurité régionale, trois pays nord-africains ont été évalués à une diminution du risque en raison de la stabilité après les années qui ont suivi le Printemps arabe (Maroc, Egypte et Mauritanie)», souligne également le document.

Le Maroc seul pays à faible risque au Maghreb

Quatre pays nord africains ont vu le risque terroriste et de violences politiques diminuer : Egypte, Maroc, Mauritanie et Tunisie. Au Maghreb, le Maroc est même le seul pays à faible risque. Pour le royaume, le risque terroriste a baissé pour la deuxième année de suite. Le Maroc figure aussi parmi les 21 pays du monde à avoir vu le risque de violences politiques et de menaces terroristes diminuer. Sur le contient, il fait partie des quatre pays les mieux lotis dans ce rapport avec l’Afrique du Sud, le Ghana et le Rwanda. Deux pays nord-africains présentent toutefois de hauts risques terroristes à savoir l’Algérie et l’Egypte.

Dans 64% des pays étudiés, le risque terroriste et de violences politiques reste «élevé» ou «sévère». Dans le monde, 13 pays ont vu les risques augmenter sur les douze derniers mois. En Afrique, de nombreux pays qui sont en conflit présentent de hauts risques : Soudan, Mali, Niger, Libye et Tchad.   

Le classement AON est basé sur les données des douze derniers mois fournies par TerrorismTracker, celles du Risk Advisory Group et des consultations entre experts du Groupe consultatif sur le risque et Aon. Chaque pays se voit attribuer un score entre négligeable, faible, moyen, élevé ou sévère.

A qui le dis-tu!
Auteur : homme_94
Date : le 27 mai 2015 à 12h18
A qui le dis-tu? Ils n'ont aucun sens patriotique. Ils te parlent de sahara occidental au lieu de dire sahara marocain et ils te mettent une carte coupée.

Bref!
Auteur : bidaoui643131
Date : le 27 mai 2015 à 10h22
Arretez de mettre n'importe quelle carte.
Des Maroccains qui découpent leur propre pays. Vous n'avez pas de fierté?
Vous ne savez pas utiliser des outils de retouche d'image?
Si vous avez pas les compétences dites le et on le fera benevolement pour vous.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com