Menu

Culture Publié

La 21ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées présentée à Londres

Temps de lecture: 1'
DR

La 21ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde a été présentée mardi soir à Londres devant plusieurs diplomates, personnalités britanniques, intellectuels et représentants du monde de la culture, de l’art, de la politique et des médias. Organisée du 22 au 30 mai prochain sous le thème «Fès au miroir de l’Afrique», cette édition célébrera les relations séculaires maroco-africaines et l’histoire millénaire commune tissée entre la ville de Fès et l’Afrique sub-saharienne.

L’ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni Lalla Joumala a ainsi souligné l’importance de ce festival qui célèbre les valeurs de tolérance et d’ouverture en tant que vecteurs de paix et de compréhension entre les différentes religions et cultures.

Pour sa part, le président de la Fondation «Esprit de Fès», Abderrafia Zouiten a évoqué la pertinence du thème, revenant sur les liens historiques qui ont toujours existé entre Fès et l’Afrique. Fès a «hérité une position de débouché à l’extrémité d’un des plus grands axes méridiens de circulation transsaharienne reliant, depuis le Moyen-âge, la boucle du Niger au Maroc par le Touât, le Tafilalet et le col de Talghemt», a-t-il fait savoir.

Le directeur du Forum de Fès, le philosophe Ali Benmakhlouf a lui présenté les thématiques qui seront abordées : «Chemins spirituels, chemins commerciaux», «Pluralisme linguistique en Afrique», «L’Afrique et le sacré», «Hassan Al Wazzan (Léon l’Africain)» et les «Grands enjeux contemporains : éducation, santé, géostratégie». Il a indiqué que ces panels seront animés par une pléiade d’intellectuels, de chercheurs et d’universitaires.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com