Menu

Politique Publié

Retraite : Face à l'agitation de la presse, le gouvernement marocain réagit

Temps de lecture: 1'
DR

Après les critiques de la presse suite à l’annonce d'un supposé allongement de l'âge de départ à la retraite, le gouvernement marocain a réagi. Le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l'Administration a précisé que l'âge légal de départ à la retraite est toujours maintenu à 60 ans pour les fonctionnaires et à 65 ans pour les enseignants chercheurs de l'enseignement supérieur et des établissements de la formation des cadres.

Dans une note relayée par la MAP, le département a souligné que le décret de loi publié le 02 septembre au bulletin officiel au sujet du maintien en poste jusqu'à la fin de l'année scolaire ou universitaire concerne uniquement les enseignants chercheurs et les fonctionnaires de l'Education nationale, dont l'âge de départ à la retraite intervient au cours de l'actuelle année scolaire.

Ce décret permettra ainsi d’assurer la continuité du service public dans les établissements de l'éducation et de l'enseignement supérieur jusqu'à la fin de l'année scolaire et universitaire. 

le maillon faible
Auteur : noury12
Date : le 05 septembre 2014 à 11h23
l'enseignant retraité subit tous les déboires de l'administration, endure ,endosse et agonise avant et pendant sa pénible "mise à l'écart" bafouant ses droits meme les plus élèmentaires comme par exemple celui dont il bénéficie de la part des oeuvres sociales qui est pas moins son droit à la réduction pour déplacement en train (ONCF) etc... rajoul ta3lim kay dahi avec abnégation comme a annoncé récemment un communiqué.ALLER CHERCHER AILLEURS on est pas des moutons de Panurge
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate