Menu

Sport   Publié

JO d'hiver de Sotchi : Le Maroc représenté par les MRE

Au moment où les organisateurs des JO d’hiver de Sotchi 2014 affinent les préparatifs et mettent au point les derniers réglages, les athlètes à travers le monde, sélectionnés pour la grande compétition, commencent à rejoindre la ville russe. Parmi eux, des MRE, dont une jeune fille, participeront pour défendre les couleurs du Maroc.

Temps de lecture: 2'
DR

Plus que quelques jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver 2014 qui se dérouleront du 7 au 23 février prochains à Sotchi, une ville russe située à 400 km de Moscou. Le Maroc sera présent avec la participation de Marocains résidant à l’étranger. Il s’agit des frères Lamhamedi venant du Canada et de la jeune Kenza Tazi habitant en France.

Adam Lamhamedi, accompagné de son frère cadet Sami

Natif du Québec, Adam Lamhamedi est connu pour sa brillante participation aux JO d’hiver de  la jeunesse de 2012 où il a remporté la médaille d’or en slalom géant. A tout juste 18 ans, Adam est toujours aussi content de porter les couleurs de son pays dans un compétition internationale de ce type. «C’est un honneur pour moi de représenter les couleurs du Maroc au JO de Sotchi», a confié au journal Le Matin ce spécialiste du ski alpin.

Le jeune skieur a mis beaucoup de temps pour se préparer, mais est bien conscient qu’il ne dispose pas des mêmes chances qu’il y a deux ans, car les meilleurs cette année, ont entre 26 et 36 ans. Toutefois, le jeune skieur estime que le Maroc n’étant un pays très tourné vers les jeux d’hiver, «juste représenter un pays africain en ski, c’est quelque chose», a-t-il récemment déclaré.

Ce MRE du Canada sera accompagné de son frère, Sami Lamhamedi (16 ans). Celui-ci participera aux JO en tant que remplaçant. Considéré comme un futur grand espoir du ski mondial, Sami «l’un des meilleurs skieurs de sa catégorie au Québec», selon Adam.

Kenza Tazi

A seulement 17 ans, Kenza Tazi a réussi à se qualifier pour les JO d’hiver. Native de Boston aux Etats-Unis, la jeune fille a découvert le ski dans les Alpes françaises, où elle est actuellement en lycée sport-études, rapporte Africa Top Sports. La skieuse est arrivée à Sotchi hier, lundi, en compagnie de ses coaches, a-t-elle annoncée sur sa page Facebook.

Il faut dire que, bien que les sports d’hiver ne soient pas très répandus au Maroc, le royaume n’est pas novice aux JO d’hiver. Cette année il est à sa sixième participation après celles de 1968 (Grenoble - France), 1984 (Sarajevo – Yougoslavie à l’époque et aujourd’hui Bosnie-Herzégovine), 1988 (Calgary - Canada), 1992 (Albertville - France), 2006 (Turin - Italie) 2010 (Vancouver - Canada). Lors de cette dernière édition, le Franco-marocain Samir Azzimani avait été le seul  à défendre les couleurs du Royaume. Celui-ci espérait rééditer l’aventure à Sotchi, mais il n’a pas réussi à se qualifier.

Cette année, le monde arabe n’y sera représenté que par le Maroc et Liban alors que l’Afrique verra également la participation du Togo et du Zimbabwe. Et, à en croire le président de la Fédération royale marocaine de ski et montagne (FRMSM), Mustapha Nait Lhou, le Maroc serait mieux représenté. «Notre délégation est très restreinte, par rapport aux grandes nations du ski. Mais c’est la plus forte parmi les nations arabo-africaines», a-t-il déclaré à journal marocain Libération.

Un MRE, sous les couleurs du Canada

Un autre MRE, Muncef Ouardi prendra part au JO de Sotchi, mais pas sous les couleurs du Maroc. Natif de Montréal et détenteur de la double nationalité, ce patineur de vitesse de 30 ans a décidé de représenter le Canada aux JO d’hiver. «Obtenir un laissez-passer facile pour les Jeux, ça ne m'intéressait pas, avoue-t-il. Le Canada est un pays de patin. Si tu te qualifies, ça veut dire que tu appartiens au groupe des 10 ou 15 meilleurs du monde de ta discipline », a-t-il déclaré au Journal de Québec.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com