Menu

Culture Publié

La nuit du Gharnati en France le 15 et 16 janvier à l’IMA

Les vendredi 15 et samedi 16 janvier 2010, deux ensembles musicaux, l'un marocain, l’autre algérien, feront revivre la tradition arabo-andalouse à travers la musique Gharnati. Deux spectacles sont prévus à ces dates à l'Auditorium de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris.
Temps de lecture: 1'
DR
Le Gharnati est un genre musical dont l’origine remonte aux derniers siècles de l'Andalousie musulmane (1232-1492). Cet art a été conservé principalement à Tlemcen en Algérie et à Oujda au Maroc. Il s'est nourri plus tard de l'apport Ottoman dont l'influence est sensible au niveau de l'interprétation vocale et instrumentale. Cependant, la mélodie de base a maintenu l'esprit des origines. Les ensembles musicaux Al Maoussilia du Maroc et Al Mawsili d’Algérie, qui animeront ces deux soirées, ont puisé dans les sources du grand musicien de la cour du calife Haroun al Rachid (766-809), Ishaq al-Mawsili (767-850).

Al Maoussilia a été créé à Oujda en 1985. Une association du même nom, qui a été à l’origine du groupe musical d’une vingtaine de personnes, tient une école de chant pour enfants, pour assurer la transmission et la pérennité de ce chant séculaire. Du côté algérien, c’est l’association El-Mawsili qui assure la pérennité du Gharnati. Depuis l’année 1994, établie à Saint-Denis, elle anime à la fois une école et un conservatoire de musique classique arabo-andalouse. Elle assure aussi l'enseignement de la langue arabe aux enfants.

Les concerts sont prévus à 20h30 à l'Auditorium (niveau -2) de l’IMA.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com