Menu

Culture Publié

Archéologie: Découverte d'une mandibule humaine à Casablanca

Une équipe d'archéologues maroco-français a découvert une partie postérieure gauche de mandibule humaine le 14 mai dernier, sur le site préhistorique de la carrière Thomas I à Casablanca, a annoncé cette équipe à la MAP, le lundi 25 mai.
Temps de lecture: 1'
DR
La pièce du squelette trouvé appartiendrait à un jeune individu du genre Homo selon le rapport de la découverte. Il s'agit d'une mandibule datant de l'Acheuléen, l'époque désignant à la fois la période du Paléolithique inférieur et l’industrie lithique caractéristique de cette période. De même, la trouvaille était associée à des outils de pierre taillée et de vestiges d'animaux (gazelles, antilopes, phacochère, équidés, ours, singes).

En 2008, la même équipe de chercheurs avait mis au jour, dans la même carrière des restes humains. Ils ont été découverts sous une couche inférieure à celle où les archéologues avaient déjà trouvé trois prémolaires et une incisive d'Homo erectus; et dont une d'elles date d'au moins 500.000 ans. Ce sont jusqu'à présent la seule mise au jour de cet âge issue de fouilles scientifiques dans tout le Maghreb.

Les fouilles en cours ont été lancées en 1988 dans le cadre du « programme Casablanca » de l'Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine (INSAP). Les recherches sont menées en collaboration avec la Mission archéologique française Littoral Maroc de l'Université de Bordeaux I et le ministère français des Affaires étrangères. La mission bénéficie également du soutien de la Région française d'Aquitaine et du Département d'évolution humaine de l'Institut Max Plank de Leipzig en Allemagne.

L'équipe qui a fait la découverte de ce mois est co-dirigée par les scientifiques Fatima Zohra Sbihi Alaoui du Maroc et Jean-Paul Raynal de la France.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com