Menu

Article

Maroc : Benkirane écarté d’une réunion consacrée à l’INDH, présidée par le roi à Jerada

Alors que le roi Mohammed VI présidait, samedi à Jerada, une réunion de l’INDH, Benkirane était à Salé présidant une rencontre consacrée à la création de l’association des ingénieurs de son parti. Une mise à l’écart qui suscite des interrogations sur l'état des relations entre le roi et son chef de gouvernement. Serait-ce la conséquence des critiques exprimées, le 24 mai, de députés du PJD sur le bilan de l’INDH ?

Publié
Le roi Mohammed VI à Jerada pour la cérémonie de présentation de l'état d'avancement du 5ème programme de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) / DR
Temps de lecture: 2'

Entre le Palais et le chef du gouvernement, les relations sont-elles au beau fixe ? La mise à l’écart d’Abdelilah Benkirane de la cérémonie, présidée par le roi Mohammed VI samedi à Jerada, de présentation de l'état d'avancement du cinquième programme de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au niveau de tout le pays, lancé en 2011, laisse planer le doute. D’autant que de nombreux ministres du même cabinet, Nizar Baraka (Finances), Bassima Hakkaoui (Solidarité et Famille), Abdessamad Kayouh (Artisanat) et Aziz Rebbah (Transport et Equipement), ont écouté religieusement l’exposé de leur collègue de l’Intérieur, Mohand Laenser sur les réalisations de l’INDH.

Le roi à Jerada, Benkirane à Salé

Alors que le roi Mohammed VI était à Jerada, Abdelilah Benkirane présidait, dans son fief électoral de Salé, une autre cérémonie à savoir l’assemblée constituante de l’association des ingénieurs de la Lampe. Une réalisation très importante pour les frères de Benkirane, surtout que le mouvement Al Adl wal Ihssane de Abbadi, leur grand rival, est présent en force dans les instances de l’Union nationale des ingénieurs marocains (UNIM). En agissant de la sorte, le PJD marche sur les traces des Frères musulmans en Egypte. Le secrétaire général du PJD, en bon communicateur, n’a pas raté cette occasion qui s’est offerte à lui pour défendre le bilan de son gouvernement contre ses détracteurs et de s’interroger sur les parties, encore obscures pour lui, qui contrôlent les médias.

Abbas El Fassi et Driss Jettou supervisaient les réalisations de l’INDH

Dans son édition d’aujourd’hui, le quotidien Akhbar Al Yaoum, a expliqué que la mise à l’écart de Benkirane de la cérémonie de Jerada consacrée au bilan de l’INDH atteste de la volonté du Palais de garder ce programme exclusivement sous son autorité. Une explication contredite par les faits de l’actualité. Le 24 décembre 2007, c’est l’ancien premier ministre Abbas El Fassi (octobre 2007-janvier 2012) qui présidait, au siège de la primature, une réunion du comité stratégique de l’INDH au cours de laquelle, le budget alloué à l’INDH pour l’exercice 2008 a été doublé pour atteindre les 3 milliards de DH.

Son prédécesseur, Driss Jettou, était chargé, en 2005 et 2006, des lancements de plusieurs projets de l’INDH à travers tout le Maroc. Mieux encore, Jettou avait présenté devant le souverain, en août 2005, au palais royal de Tétouan, le plan d'action gouvernemental pour la mise en œuvre de l'Initiative.  

Cette mise à l’écart serait-elle la conséquence des critiques du PJD à l’INDH ?

Le 24 mai dernier, quelques jours après la célébration du 8ième anniversaire du lancement de l’INDH, les députés du PJD ont attaqué, sans détour, le bilan de ce programme, interpellant le ministre de l’Intérieur sur les irrégularités de la gestion de son budget peu conforme, selon eux, aux principes de transparence. Les élus islamistes ont brossé un tableau noir des réalisations de l’INDH, évoquant une «déviation des nobles objectifs de l’INDH» pour «servir des intérêts électoralistes». Et de conclure en parlant d’ «échecs de programmes réalisés dans plusieurs régions». Ces griefs du groupe parlementaire du PJD étaient diffusés en direct sur Al Oula.

L’INDH est un programme lancé, le 18 mai 2005, par le roi Mohammed VI; juste deux années après les attentats terroristes du 16 mai 2003 de Casablanca.

INDH Indicateur Bidon
Auteur : Hamza
Date : le 25 juin 2013 à 00h22
L'INDH est un indicateur qui n'est pas mesuré de la même façon selon le pays.
benkirane pas mieux!!!
Auteur : hassan0123
Date : le 24 juin 2013 à 19h37
oui c'est vrai en partie, le maroc est dirigé par qques voleurs mais benkirane n'a rien fait et ne fait rien pour rendre justice aux marocains. il manque de courage pour denoncer les tamassih et aâfarite.
depuis qu'il est là le deficit budgetaire n'arrete de croitre, le chomage aussi il est allergique à l'emploi ds le public alors qu'il y a un manque de pls milliers de fonctionnaires ( vous n'avez qu'a voir le monde qu'il y a ds les hopitaux, les mokataâtes, les sevices des mines, les transports etc ......) rien ne se fait!!! en plus de ça il dit qu'il gouverne seulement pour ceux qui ont voté pour lui, c'est irresponsable de sa part.
comment voulez vous que le roi respecte un incompétent!
benkirane a été élu pour faire des chgements or rien ne se fait, aucune reforme concrete au contraire il y a plus de vol, de corruption d'insécurité, de repression, les flics n'ont jamais tapé aussi fort, de prisonniers politiques surtout de gauche etc........
:)
Auteur : CHAPAIE
Date : le 24 juin 2013 à 16h59
Cher Guenfoudi, CHIBANI2 n'a pas toujours raison mais cette foi je suis d'accord avec lui. Je suis né et j'ai toujours vécu à Paris et je ne connaissais vraiment pas mon Pays le Maroc, j'étais un vrai MRE ou zmagri pour d'autres, j'étais très nationaliste et Royalistes comme mes parents brancher sur 2 M, mais avec le hasard je me suis retrouvé à vivre à Casa ou j'ai monté mon affaire depuis maintenant 4 ans et je connais maintenant mieux mon pays, le Maroc et un pays dirigé par des voleurs qui font tout pour que le système éducatif reste a zéro pour abrutir le peuple, tout ce fait au pot-de-vin est relationnelle, et pour qu'une minorité dilapide des milliards, Alors le grand patron est le premier à profiter de sa.
Genfoudi ascendance royale,quel lien de parenté?????
Auteur : Chibani2
Date : le 24 juin 2013 à 16h55

Si mes propos te dérange,je ferai appel à Son Altesse Royal Le Prince Moulay Hicham "LE REBELLE" pour préserver mes Droits et mes Devoirs au Maroc.
Mais aucun dégoût envers toi,car tu n'es jamais rien de plus qu'une pauvre petite brebis gâleuse ou UN MIGNON,pour le Roi,une parmi tant d'autres avec des bendirs aux mains......
Dernière modification le 24/06/2013 16:57
est-ce-que tu dors
Auteur : guenfoudi
Date : le 24 juin 2013 à 15h57
monsieur chibani 2 tu arrives à dormir sans obtination sur le roi, le peuple aime son roi et tu es le seul à l' ignorer franchement tu me dégoutes; allah yahdik
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com