Menu

Sport Publié

Mercato 2009 – Joueurs Marocains : Certains restent…d’autres partent !

C’est officiel, Moncef Zerka, l’international marocain et sociétaire de l’AS Nancy, ne rejoindra pas les Canaris du FC Nantes cette saison. La nouvelle est annoncée aujourd’hui par les gros titres de la presse sportive française en l’occurrence le magazine France Football. En effet, pressenti et même déjà annoncé à Nantes, le milieu lorrain a finit par rejeter l’offre de Nantes. Pendant ce temps, Bordeaux refuse l’échange Kamara-Chamakh qui avait été prévu avec Fulham. Là où des joueurs comme Zaïri et Sektioui, ont déjà fait leurs bagages vers d’autres cieux.
Temps de lecture: 2'
DR
Ce mercato n’a décidément pas porté chance aux internationaux marocains, à l’image de Zerka et de Chamakh. Le premier, qui avait déjà été vu comme sociétaire du FC Nantes suite à un accord conclu avec les Nancéiens, vient de refuser l’offre de ce dernier club. Il affirme que le contrat de deux ans proposé par le club Nantais ne le convenait pas.

Par contre, d’autres sources comme le site d’information maxifoot.com, précise que Zerka aurait changé d’avis à l’idée de se voir « reléguer en Ligue 2 ». Du haut de ses 27 ans et avec 30 matchs joués en Ligue 1 pour 1 seul but marqué la saison dernière, il vient d’entamer sa cinquième saison en première division française sous les couleurs de l’AS Nancy.

Quant à son compatriote, Marouane Chamakh, qui vient de jouer hier un match en sélection face au Congo (1-1), il est en train de voir ses chances de jouer en Angleterre s’amincir de plus en plus. En effet, Bordeaux ayant été intéressé par l’international sénégalais évoluant à Fulham, Diomansy Kamara (28 ans, 12 matches et 4 buts en 2008/2009), ce denier club avait proposé aux Girondins un échange Kamara-Chamakh. Une offre qui a été rejetée sans détours par le club de Jean-LouisTriaud qui estimait l’échange inéquitable vu que, selon lui, Kamara ne vaudrait pas Chamakh. De plus, maxifoot.com ajoute que Laurent Blanc, le coach bordelais, ne serait pas prêt à céder son buteur (13 réalisations en 34 matchs joués la saison dernière) « à un club anglais de seconde zone ».

Du coup, Chamakh semble obligé de continuer à jouer aux côtés de ses coéquipiers de Bordeaux. Pour rappel, les clubs anglais Arsenal et Sunderland ont déjà tenté, en vain, d’enrôler l’attaquant marocain. Pour le premier, Arsène Menger a rendu public cette semaine qu’il se retirait de la course pour l’acquisition de Chamakh, suite à une offre jugée insuffisante par les bordelais. Quelques jours plus tôt, Sunderland jetait l’éponge lui aussi, mais cette fois, suite à des propos rabaissant qu’auraient adressé Triaud à leur encontre. Le feuilleton Chamakh continue ainsi…sans que l’on puisse deviner d’avance la fin de l’histoire.

Si certains restent, d’autres par contre, ont déjà fait leurs valises. C’est le cas de Jaouad Zaïri qui quitte le PAE Asteras Tripolis, un club grec de première division basé à Tripoli, pour rejoindre Olympiakos Le Pirée, dans le même pays. Quant au milieu de terrain Tarik Sektioui, il quitte les « bleu et blanc » du FC Porto pour s’envoler vers les Emirats Arabe Unis, au club de foot d’Ajman. Le défenseur Issam Adoua a été, lui, transféré du Wydad de Casablanca où il a évolué pendant cinq saisons, pour atterrir au FC Lens.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com