Menu

Société Publié

Maroc : Une femme meurt après le démantèlement d'un bidonville à Mohammedia

Temps de lecture: 1'
DR

Une femme est décédée, hier mardi, suite au démantèlement du bidonville de Brahma 2, situé dans la périphérie de Mohammedia, selon les propos d’Ali Fakir, le représentant local de l'Association marocaine des droits humains (AMDH), recueillis par l’AFP. Elle était venue rendre visite à son frère quand la maison de celui-ci s’est effondrée. Elle a été transportée à l’hôpital où elle a succombé à ses blessures. Son frère quant à lui a été grièvement blessé.

Le représentant de l’AMDH explique cet incident par le fait que les autorités avaient informé «les habitants que le démantèlement commencerait aujourd'hui (mardi) à 10h00 locales, mais contre toute attente elles sont intervenues quatre heures plutôt. Les gens ont été pris de court.» Au total, «26 logements considérés comme illégaux par les autorités locales ont été détruits», affirme Ali Fakir.

Le Maroc a lancé en 2004 le programme «villes sans bidonvilles» dont doivent bénéficier environ deux millions de personnes. D'ici fin 2013, treize nouvelles villes doivent être déclarées sans bidonvilles.

الموت علينا حق
Auteur : le vrai Marocain
Date : le 23 mai 2013 à 22h33
هذا حد الشوف والله يرحم من مات.
وراه غير خبر عادي جداً .رآه الكيانات شووا صورة بلادنا .أينما رحلت او ارتحلت تجد الكاريان .والأكسيد ان هناك اغنيه من بين هؤلاء ولكن الجشع والطمع هو من أباهم في الكاريانات في انتظار جود الدولة .
إذ ان هناك. اعتنوا من وراء الحصول على مساكن عدة.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate