Menu

Sport Publié

Jeux Paralympiques : arrivé en « patera », un Marocain fait la joie des Espagnols

Abderrahman Ait Khamouch, qui participe aux jeux Paralympiques de Pékin, a réalisé un exploit. En effet, lors de cette 4éme journée de compétition, l’athlète qui évolue dans l'épreuve du 1500 m messieurs, a terminé second avec un temps de 3 minutes 53 secondes et 46 centièmes. Il s'est placé juste derrière le Kényan Abraham Cheruyot Tarbei qui a décroché la médaille d'or. Ce résultat a suscité une grande joie au sein de l’équipe espagnole pour laquelle il courrait.
Temps de lecture: 1'
DR
Pour cet athlète, les raisons qui l’ont poussé à courir pour les couleurs espagnoles sont très simples. Cela remonte à quelques années de cela quand son bras fut sectionné suite à un accident. Il décida alors de se battre et vaincre son handicap. Il se concentra alors sur le sport où il brillait au sein de son école. Seul soucis et d’après ses affirmations, les responsables étaient restés indifférents face à ses ambitions sportives ce qui l’a poussé à opter pour le le voisin ibérique et ce, quelques temps seulement avant le début de cette manifestation.

Son histoire est assez atypique. Il a essayé à plusieurs reprises d’atteindre clandestinement les côtes espagnoles. Il réussira au bout de la troisième tentative à rejoindre son eldorado à bord d'une «patera». Il n'a alors que 15 ans et il est placé dans des centres d'accueils pour mineurs. Il intègre, par la suite, le club d'athlétisme de Nou Barris, en Catalogne. Avec ce club il a pu participer aux épreuves organisées par la Fédération sportive de Catalogne pour handicapés. Il enchaina les succès et réussi même à décrocher le titre de champion d'Espagne du 800m. Il a obtenu la nationalité espagnole que quelques jours seulement avant le début de des jeux paralympique .

Aujourd’hui, Abderrahman Ait Khamouch en obtenant les honneurs, a une meilleure place que celle qu’il aurait eut si il était resté à jouer au sein de son école. Avec cet exploit il désire s’intégrer dans son nouveau pays d’accueil et pourquoi pas, être revalorisé dans son pays.

Histoire à en tirer leçon !

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com