Menu

Breve

African Lion : L’Algérie qualifie de «provocation» l’exercice militaire entre le Maroc et les Etats-Unis

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

L’Algérie a qualifié récemment de «provocation» l’exercice militaire co-organisé par le Maroc et les Etats-Unis, African Lion, prévu à Agadir, Tan Tan, Mahbas, Tata, Kénitra, Ben Guerir et Tifnit dans les prochaines semaines. 

Al-Shorouk, connu pour ses liens avec les décideurs algériens, a rapporté que cet exercice annuel interpellerait «la Cour européenne de justice, les Nations unies et l’ensemble de la communauté internationale». Le journal estime que «l’inclusion par le Maroc du Sahara occidental dans les exercices African Lion suggère que Rabat considère ces territoires comme faisant partie des siens, alors que les Nations unies considèrent le Sahara occidental comme une région non autonome».

La même source ajoute que cette «provocation» s’étend non seulement au Maroc mais aussi «aux Etats-Unis et aux pays européens participant à ces manœuvres, dont la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et d'autres pays africains». Il a également affirmé que ces manœuvres «devraient accélérer le rythme de l’escalade entre l’Algérie et le Maroc».

Alors que le média argue faussement que les manœuvres auraient déjà commencé, ces exercices militaires auront lieu réellement du 20 au 31 mai 2024.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com