Menu

Article

Polémique : Khalid Soufiani a appelé André Azoulay à quitter son propre pays

Ca devait être une conférence pour une bonne cause : la libération de l’Irak et de la Palestine. Une conférence organisée le 16 février dernier par le Groupe de Travail National pour le soutien de ces 2 pays.
Publié
DR
Temps de lecture: 1'
Mais cette rencontre a tourné au vinaigre lorsque le coordinateur de cette association Khalid Soufiani, surnommé l’avocat des causes perdues et connu pour son discours anti-américain, a tout simplement appelé André Azoulay, marocain de confession juive à quitter son propre pays. Le Conseiller du Roi avait proposé que l’Holocauste soit enseigné dans les universités marocaines. Une conférence qui a une nouvelle fois dévoilé au grand jour les différents entre les 2 hommes.

Le collectif Démocratie et Modernité a réagit hier en diffusant un communiqué de presse dans la presse marocaine dans lequel il condamne avec la plus grande fermeté les propos de Khalid Soufiani. Le collectif explique qu'« enseigner l’Holocauste à l’Université n’est en aucune manière une prise de position sioniste. Bien au contraire, nous réclamons d’introduire dans les programmes scolaire et universitaire l’étude de tous les crimes de guerre et crimes contre l’humanité, y compris les crimes d’Israel comme une démarche fondamentale pour prémunir les générations à venir d’actes abominables ». Et il ajoute : « De la même façon que nous demandons que soit introduite dans ces cursus l’histoire de la communauté juive marocaine en tant que composante indissociable de l’histoire du peuple marocain ».

A la fin du communiqué, le Collectif rappelle qu’il soutient de manière inconditionnelle le peuple palestinien dans sa lutte contre la barbarie et les crimes d’Israël.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com