Menu

Sport Publié

Maroc : Dopage et JO manqués au programme du parlement

Temps de lecture: 1'
DR

Les récents scandales de dopage seront au centre des débats, le 11 septembre, au parlement. Cette séance sera consacrée au «scandale du dopage qui a terni l’image de notre sport, ainsi qu'à la piètre prestation des sportifs marocains lors des Jeux olympiques de Londres», explique la commission des secteurs sociaux dans un communiqué relayé par le quotidien Les Echos, dans son édition d’aujourd’hui, lundi 27 août.

Seront notamment présents : Mohamed Ouzzine, ministre de la Jeunesse et des Sports, Ali Fassi Fihri, président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Abdeslam Ahizoune, président de la Fédération Royale Marocaine d'Athlétisme (FRMA) et Hosni Benslimane, président du Comité National Olympique Marocain (CNOM). Trois athlètes marocains avaient été contrôlés positifs au test de dopage, au moment des JO : Meryem Alaoui Selsouli, Amine Laalou et Abderahim Goumri.

Est-ce vraiment important?
Auteur : Melkafr
Date : le 27 août 2012 à 21h03
C vraie que le sport fait partie intégrande de notre valeur et amour propre tout comme les autres citoyens du monde,
Mais à l'heure ou bien d'autres problemes importants qu'afronte le Maroc , il serait préférable d'aborder d'abord et en priorité le problème de limportation du blé ( sans quoi ce sera une vraie fitna populaire) notamment les problèmes financiers ( déficit, balance extérieure, budget del"état).
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com