Menu

Transports Publié

Accidents de la route au Maroc : Le gouvernement veut arrêter l’hémorragie

Les accidents de la circulation ont atteint des niveaux record au Maroc, le gouvernement a décidé de mettre en place de près d'un millier de radars et des bandes d'alerte sonore pour lutter contre se fléau.

Temps de lecture: 2'
DR

Chaque jour, dix personnes en moyenne meurent et 120 sont blessées suite à des accidents de la circulation. Ces derniers coûtent à la collectivité près de 11 milliards de dirhams par an. Pour résoudre ce problème, des bandes d’alerte sonore sont installées sur le réseau routier, annonce un communiqué de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM), a rapporté la MAP, dimanche 19 août. Outre la vitesse excessive et le non-respect du code de la route, la somnolence cause 12% des accidents meurtriers sur les autoroutes.

Les bandes permettront donc au conducteur d'être alerté, grâce à des reliefs à distance régulière provoquant des bruits et des vibrations, en cas de somnolence, afin qu'il puisse reprendre le contrôle de sa trajectoire sur la chaussée. Ces bandes se présentent «sous forme d’un marquage spécifique de la ligne de signalisation horizontale qui délimite la bande d'arrêt d'urgence sur la rive droite de la chaussée», explique ADM. Les bandes d’alerte sonore existent déjà sur la section d'autoroute Rabat-Asilah et sur le contournement de Casablanca. Elles seront généralisées sur l'ensemble du réseau autoroutier du pays au plus tard à la fin de l’année 2013.

Solution drastique aux excès de vitesse

Le ministère marocain de l'Equipement et du Transport envisage la mise en place de près de 1000 radars de surveillance des excès de vitesse et des infractions commises 350 radars mobiles nouvelle génération ont déjà été acquis. Des radars seront également installés au niveau des feux tricolores dans les grandes villes afin de permettre de verbaliser ceux qui brûlent les feux rouges. Il en coûtera quatre points quand le permis à points au Maroc dispose d'un solde total de 24 points.

Ces différentes mesures sécuritaires visent la baisse des accidents mortels sur les autoroutes du Maroc dus à la somnolence des conducteurs et aux excès de vitesse. Elles interviennent également dans le cadre des exigences du nouveau code de la route en vigueur depuis octobre 2010. En 2005 et 2009, le durcissement de contrôle aurait entrainé un recul du nombre d'accidents mortels. Déjà, l’ADM note que la sécurité sur les autoroutes s’est améliorée au cours du premier semestre 2012, comparé à la même période de l'année précédente, avec une baisse significative des accidents corporels (-22 %), mortels (-2 %) et du nombre de morts (-1 %).

circulation au Maroc
Auteur : akadakbra
Date : le 15 avril 2013 à 00h32
après 4 mois au Maroc , je suis stupéfait du comportement des gens aucune règle de la circulation n'est appliquée , et les agents de polices qui règlent la circulation sur les grands allées n'ont aucune notion sur le sujet et je peux dire
qu'ils ne sont pas formé pour . les rues sont prises par les commerces ambulants et les commerçants qui ont envahi les trottoirs et, l'anarchie règne entre ambulants sédentaires, et , population . Les klaxonnes de par tout jour et nuit , les enfants qui errent sur les routes , aucun policier sauf dans les grands axes et tout le monde se démerde , et tans pis pour les mords , voilà la réalité de
notre MAROC . Le pourcentage de 44/° est faux et devrait atteindre les 80°/° .
C'est une honte de laisser faire
Auteur : OMAR44000
Date : le 25 août 2012 à 13h45
Pour nous les marocains, il n'ya que la peur du gendarmes qui peut fonctionner. Pourquoi ne pas poster des flics civils qui constatent les infractions et qui alertent leurs collègues au feu ou rond point suivant. Et surtout taper très fort comme il a fait le gouvernement avec les chèques sans provision.
Les fous du volant ..
Auteur : Kenzadalil
Date : le 24 août 2012 à 17h56
Les excès de vitesse et l'inconscience des automobilistes y sont pour beaucoup dans ces accidents de la circulation. Le weekend dernier entre Casa & Sidi Bouzid j'ai fais la route sur mes nerfs. Entre grands taxis, véhicules immatriculés à l'étranger, jeunes qui s'imaginent en compétition dans un rallye, pépé qui roulent au milieu sur l'autoroute et à sa cadence, c'était infernal ! Tout le monde est pressé, tout le monde s'en fout de l'autre, tout le monde veut n'en faire qu'à sa tête! Il devrait y avoir des caméras tout le long des autoroutes et que les automobilistes soient chopés à l'arrivée de chaque ville. Points en moins sur permis et très forte amende à payer pour leur enlever l'envie de recommencer.
Encore?
Auteur : LeMask
Date : le 23 août 2012 à 01h43
Mais oui... Des radars, des amendes... Ca va sauver les gens.
C'est quoi ces lois et ces pays? C'est pas au gouvernement de régler les problémes de la société...
Déjà qu'on n'a plus aucun plaisir au volant tellement on est surveillés. Plus que cela? Bezzaf...
Bien.
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 22 août 2012 à 18h36
Vous avez très bien résumé la situation!

Je rajoute à votre analyse que le gouvernement doit interdire l'importation des fausses pièces détachées de voiture, ou celles d’occasions, de retirer immédiatement les licences et les permis du conduire aux voyous des routes, comme les alcoliques, les drogués, les taximen, les chauffeurs de poids lourds et de bus.

Le mieux encore à faire, pour limiter les accidents est d'augmenter encore plus les prix des carburants, vaut mieux payer que de perdre sa vie et celle des autres.
Les amendes pour les contraventions de la route doivent être salées, avec un repassage du permis de conduire en cas de récidive, et surtout supprimer la corruption.
Dernière modification le 22/08/2012 18:39
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com