Menu

Article

La SMIT promeut l’investissement touristique au pavillon Maroc de l’Expo Dubaï 2020

A l'occasion de l'exposition internationale Expo Dubaï 2020, le pavillon Maroc a offert une tribune à la Société marocaine d’ingénierie touristique pour présenter les offres d'investissements du royaume en termes de tourisme, mettant en exergue le potentiel des régions du Sud.

Publié
L'auditoire plein de la conférence «Morocco Tourism Investment Day» à l'Expo Dubaï 2020. / DR
Temps de lecture: 2'

Participant à l’Expo 2020 Dubaï, la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) a organisé ce lundi au pavillon Maroc une conférence «Morocco Tourism Investment Day» en présence des opérateurs publics et privés marocains.

L’occasion pour la SMIT de rassurer la communauté d’investissement des pays du Golfe concernant le climat des affaires qu’offre le Maroc, notamment au niveau des provinces du Sud du pays. Imad Barrakad, directeur général de la SMIT a ouvert la conférence en déclarant que «l’occasion est là, il reste à s’en saisir».

Aussi, Hamid Bentahar, président de la Confédération nationale du tourisme, a présenté les nouvelles niches prometteuses de produits touristiques que peut offrir le Maroc à l’ère post-covid pour répondre aux tendances et nouvelles habitudes de voyage. Il a notamment déclaré que la crise a été l’occasion pour le secteur de réfléchir sur l’industrie touristique au Maroc et soulevé l’importance de la collaboration entre les secteurs publics et privés ainsi que le besoin d’écouter les opérateurs du tourisme et leurs expertises.

Il ressort que le principal attrait touristique du Maroc reste le triangle d’or Marrakech-Agadir-Essaouira. Les opportunités d'investissements dans le secteur touristique de la cité ocre, notamment dans l'animation, sont nombreux. Cependant pour la SMIT, Marrakech est devenue une marque mature et un pôle d’attraction pour les investisseurs. L'enjeu pour la SMIT est surtout situé dans les nouveaux projets touristiques plus au sud.

Les régions du Sud, nouvel eldorado touristique

Le directeur du développement des investissements de la SMIT, Younes Hajoui, a justement profité de la présence d'investisseurs internationaux pour présenter plusieurs projets en développement.

Hajoui a notamment mis en avant le projet Ghroud au nord d’Agadir, mais aussi la valorisation de la Plage blanche longue de 40 km dans la région de Guelmim. Faisant écho à la récente visite du milliardaire Richard Branson, la destination Dakhla a été soulignée comme rassemblement des amateurs de wind sport, rappelant l’attraction de la région et ses perspectives de développement.

La conférence a été animée par plusieurs leaders internationaux de l’industrie touristique, notamment Jochem-Jan Sleiffer, président Middle East, Africa & Turkey du groupe Hilton et Marloes Knippenberg, CEO de Kerten Hospitality. Tous ont témoigné de leur stratégie de développement au Maroc et de l’impact de la pandémie sur leur politique d’expansion, soulignant les premiers signes de reprises et de redynamisation de l’industrie touristique au royaume.

Des promoteurs émiratis comme Khalid Anib, CEO d’Abu Dhabi national hotels et Fardan Al Fardan, SEO d’Embassy Capital se sont attardés sur la perception des investisseurs à l’égard de la profitabilité des placements dans le secteur du tourisme au sein des pays émergents dont le Maroc et sur les mesures entreprises pour la relance de l’investissement.

Article modifié le 2021/10/11 à 13h44

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com