Menu

Breve

Sahara : La décision US «une violation flagrante de la Charte de l’ONU», dénonce le Polisario

Publié
Brahim Ghali, chef du Polisario / DR
Temps de lecture: 1'

C’est par la voie de son représentant à Washington que le Polisario a dit «regretter» la décision des Etats-Unis de reconnaitre la marocanité du Sahara. «Nous regrettons la décision prise par le président Trump, mais la réalité est que le Maroc occupe une partie du territoire d'un Etat membre de l'Union africaine. Une telle décision ne changera ni la nature ni le statut du territoire», a déclaré Mouloud Said.

«Le peuple sahraoui ne peut être utilisé comme une marchandise dans les transactions diplomatiques internationales. Le peuple sahraoui continuera avec sa détermination à lutter jusqu'à la fin de l'occupation et le respect de la Charte de l'Union africaine.»

Mouloud Said

Le «gouvernement» du Polisario a également émis un communiqué dénonçant la décision des Etats-Unis, la qualifiant de «violation flagrante de la Charte des Nations unies et des résolutions de la légitimité internationale - organisations et tribunaux - et d’entrave aux efforts de la communauté internationale visant à parvenir à une solution pacifique au conflit».

«Cette position intervient à un moment où l'occupant marocain a torpillé le cessez-le-feu par son agression flagrante du 13 novembre 2020», rapporte l’agence SPS. L'Algérie n'a pas encore commenté la reconnaissance des Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com