Menu

Article

Immigration : les 27 pays membres de l’UE adoptent un nouveau pacte

Le conseil des ministres européens de la justice et des affaires intérieures, a adopté jeudi 25 septembre 2008, le pacte européen sur l'immigration et l'asile. Cet accord vise à mettre en place une panoplie de mesures, pour conditionner l’entrée et le séjour des étrangers en Europe.
Publié
DR
Temps de lecture: 1'
Le pacte, qui sera soumis au sommet européen en octobre prochain, vise notamment à organiser l’immigration légale en tenant compte des priorités, des besoins et des capacités d’accueil déterminés par chaque Etat membre de l’Union Européenne (UE). Il vient également dans le cadre d’une volonté européenne de faire bloc contre l’immigration clandestine, à travers le durcissement des contrôles aux frontières, et l’instauration de nouvelles loi qui limiteraient les flux migratoires, à l’instar de l’Espagne avec son projet de retour volontaire.

D’un autre coté, les ministres européens ont adopté un projet de "Carte bleue". Objectif, satisfaire les besoins en matière de main d’oeuvre qualifiée, tout en mettant en place, une procédure commune entre les pays européens, qui faciliterait d’avantage l’admission des immigrés hautement qualifiés, à l’image de l’immigration choisie lancée par le président Français, Nicolas Sarkozy.

Par ailleurs, bon nombre d’euro-députés n’ont pas caché leurs doutes et leur inquiétude, sur la façon d'appliquer ces lois. Ils souhaitent inciter les états membres à utiliser des moyens incitatifs, plutôt que d'adopter une politique de menaces et de sanctions. Leurs opposants ont estimé quant à eux, qu'il était grand temps de limiter les flux migratoires à travers une stratégie européenne progressive en matière d’asile et d’immigration.

Avec l’adoption du nouveau pacte européen, la forteresse Europe dresse une nouvelle barricade.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com