Menu

Breve

Marocanité du Sahara occidental VS normalisation avec israël : David Schenker élude la question

Publié
David Schenker, secrétaire d'État adjoint américain aux Affaires du Proche-Orient / Ph. MAECI
Temps de lecture: 1'

David Schenker, le secrétaire d'État adjoint américain aux Affaires du Proche-Orient, a animé hier un point de presse par visioconférence, avec au menu le dossier du Sahara occidental.

Un journaliste a interpelé David Schenker au suejt de la disposition de l’administration Trump à reconnaitre la marocanité du Sahara occidental en échange d’une normalisation des relations du royaume avec Israël.

Le diplomate américain s’est montré très prudent : «Je ne vais pas parler de ce genre de discussions diplomatiques avec ces pays, mais ce n’est pas un problème sur la table (des discussions) en ce moment. Je sais que plusieurs rapports ont été publiés plus tôt cette année et l’année dernière (à ce sujet), mais ce n’est pas quelque chose qui est actuellement sur la table.»

En février, des médias israéliens et américains avaient en effet attribué au Premier ministre, Benjamin Netanyahu, un lobbying pour convaincre les Etats-Unis de reconnaitre la souveraineté marocaine sur le Sahara, en échange du rétablissement de relations diplomatiques officielles entre Israël et le Maroc.

David Schencker a effectué, le 20 octobre, une visite au Maroc, marquée par ses entretiens avec Nasser Bourita. «Au Maroc, j’ai rencontré le ministre des Affaires étrangères pour discuter des possibilités d'accroître la coopération économique et sécuritaire et de promouvoir davantage le partenariat stratégique entre les États-Unis et le Maroc», a déclaré Schenker lors de son point de presse du jeudi 22 octobre.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/