Menu

Breve

David Shenker couvre d’éloges les relations entre le Maroc et les Etats-Unis

Publié
David Schenker reçu par Nasser Bourita à Rabat, le 19 octobre 2020. / DR
Temps de lecture: 1'

Le ministre marocain des Affaires étrangères a reçu, hier, le secrétaire d'État adjoint américain aux Affaires du Proche-Orient. Sur les traces de son collègue à la Défense, Mark Esper lors de sa visite à Rabat les 2 et 3 octobre, David Schenker s'est félicité du niveau excellent des relations entre Rabat et Washington.

Le royaume est un «partenaire étroit» des États-Unis dans un ensemble de questions liées à la sécurité, sachant qu'il participe chaque année à plus de 100 opérations militaires américaines dont l'opération «African Leon», a-t-il souligné dans une déclaration à la presse à l’issue de ces entretiens avec Nasser Bouritra, rapportée par le site diplomatie.ma.

Schenker a rappelé, ajoute la même source, que le Maroc est le seul pays africain à être associé aux États-Unis dans le cadre d'un accord de libre-échange (entrée en vigueur depuis 2006, ndlr), précisant que le royaume abrite plus de 150 sociétés américaines qui offrent d'importantes opportunités d'emploi.

Le diplomate américain a révélé que ses entretiens avec Nasser Bourita étaient une occasion d'examiner les moyens en faveur du renforcement du «partenariat stratégique» entre les deux pays.

Schenker a, par ailleurs, salué la «générosité» du royaume à travers la mise en place d’un hôpital de campagne à Beyrouth dont les prestations ont bénéficié à plus de 50 000 Libanais, suite à l’explosion survenue, en août dernier, dans la capitale libanaise. Le responsable américain était au Liban où il a supervisé les premières négociations directes, sous l’égide de l’ONU, entre Israël et le Liban pour délimiter leurs frontières maritimes.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/