Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Sommaire pratique de la page du Ramadân...
c
20 juillet 2010 11:28
Citation
habib75 a écrit:
les vaccins n'annulent pas le jeune ... sauf les vaccin qui enrichissent ...

si c'est un vaccin anti grippe, ou vaccin de la medecine de travail etc ... non ... ça rompt pas le jeune


tout ça a ete expliqué sur ce post ... il suffit de cliquer sur le titre pour chaque question ...
merci desolé et pourtant j'ai regardé et il parlait de saignée (de prise de sang ou transfusion....) la partie vaccin ne m'a pas attiré l'attention , je regarderais mieux a l'avenir ... Clapthumbs up
m
20 juillet 2010 21:56
salam alaikom
message pour Rachid 168: el imsak c'est l'horaire du commencement du jeûne, et el iftar c'est l'horaire de la fin du jeûne Smiling Smiley
z
25 août 2010 23:27
Citation
mimass a écrit:
salam alaikom
message pour Rachid 168: el imsak c'est l'horaire du commencement du jeûne, et el iftar c'est l'horaire de la fin du jeûne Smiling Smiley

Salam,

Non l'imsak n'est pas l'horaire du commencement du jeune mais simplement une précaution donné de s'abstenir de manger.
m
28 juillet 2011 13:55
merci beaucoup 'Adel.
ALLAH y faraj 3lik
h
1 août 2011 14:39
[quote='Adel]
[center][i]Bismillâhir Rahmânir Rahîm...


Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...[/i][/center]




Je me suis rendu compte que depuis que le sujet avait été déplaçé (de la rubrique Islam vers la rubrique Ramadan 2006), les liens n'étaient plus fonctionnels. J'ai donc effectué une petite mise à jour. Il restera néanmoins certains liens morts (fatâwâ et articles complémentaires), tout au long des chapitres (généralement à la fin des messages). Cela est dû à la rénovation de certains sites auquels les liens renvoyaient. Au besoin (à la demande des frères et soeurs intéressés), j'essaierai de retrouver les nouvelles adresses in châ Allâh.

Je remets donc à votre disposition le sommaire pratique de La page consacrée au mois de Ramadân, avec sa consultation des chapitres guidée :



- Introduction: Pourquoi les musulmans jeûnent-ils encore aujourd'hui, au XXIème siècle ?


1°/ Le Ramadan ne devrait-il pas débuter le même jour pour les musulmans du monde entier ?


2°/ Pourquoi avoir fixé des horaires précis pour le début et la fin du jeûne ?


3°/ Les plus grands secrets du jeûne...

4°/ Sacré mois de Ramadan...

5°/ Quels sont les actes qui annulent le jeûne ?

6°/ Combien de cycles ("rak'âtes"Winking smiley pour la prière de nuit du "Ramadân" ("At-tarâwîh"Winking smiley ?


7°/ 6 règles de conduite pour "protéger" notre jeûne...

8°/ Quelques évènements ayant eu lieu au mois de "Ramadân"...


9°/ Le rattrapage ("Qadhâ"Winking smiley des jours de jeûne manqués pendant le mois de "Ramadân"...


10°/ Retarder les menstrues à cause du Ramadan : Est-ce permis ?


11°/ "Toute oeuvre accomplie par le fils d’Adam lui revient sauf le jeûne..."


12°/ La grossesse, l'allaitement, la vieillesse et la maladie pendant le "Ramadân"...


13°/ Ne pas jeûner délibérément...


14°/ La prière des "Tarâwîh": obligatoire ou pas ? A la maison ou à la mosquée ? Et pour la femme ?


15°/ Manger ou boire par oubli...

16°/ La personne n'ayant pas les moyens de s'acquitter de la "fidya" (expiation) ...


17°/ Est-il préférable pour le malade de jeûner ou de s'abstenir ?


18°/ Le "Souhoûr" (repas avant l'aube) est-il obligatoire ?


19°/ Comment doivent prier et jeûner ceux qui résident dans les pays nordiques ?


20°/ Les invocations à formuler lors de la rupture du jeûne ("al iftâr"Winking smiley...


21°/ Le rinçage de la bouche ("al madmadah"Winking smiley et le lavage du nez ("al instinchâq"Winking smiley...


22°/ Caresses, baisers, et embrassades entre époux...

23°/ La télévision et le "Ramadân"...


24°/ Se brosser les dents avec du dentifrice...


25°/ Rattraper les jours de jeûne (du mois de Ramadân) avec une double intention...


26°/ L'enchaînement des démons pendant le "Ramadân" ...?


27°/ Les péchés annulent-ils le jeûne ?

28°/ Les enfants doivent-ils jeûner ?

29°/ L'émission de sperme provoquée ("Al istimnâ"Winking smiley pendant le jeûne...


30°/ Les rapports sexuels (" Djimâ' "Winking smiley pendant le jeûne: rattrapage ("Qadâ"Winking smiley et expiation ("Kaffârah"Winking smiley...

31°/ Le jeûne du voyageur ("çiyâmoul moussâfir"Winking smiley...


32°/ Les menstrues et les lochies ("al haydou wan nifâss"Winking smiley pendant le Ramadan...


33°/ Accomplir la prière des "tarâwîh" en lisant à partir du "Qour-âne"...


34°/ La Nuit du Destin / de la Valeur / du Mérite ("Laylatoul qadr"Winking smiley...


35°/ Extraits de l'ouvrage "Fadâ-ilou Ramadân" (Les mérites du mois de Ramadan)...


36°/ Extraits de l'ouvrage "Fadâ-ilou Ramadân" (Les mérites du mois de Ramadan) /2...


37°/ Extraits de l'ouvrage "Fadâ-ilou Ramadân" (Les mérites du mois de Ramadan) /3...


38°/ Extraits de l'ouvrage "Fadâ-ilou Ramadân" (Les mérites du mois de Ramadan) /4...


39°/ La retraite spirituelle / de dévotion / de contemplation / pieuse / rituelle ("Al i'tikâf"Winking smiley...


40°/ Discours Audio du chaykh Aboû Bakr al-Djazâ-irî: Le jeûne et la crainte pieuse ("Aç-çiyâmou wat-taqwâ"Winking smiley...


41°/ Tout savoir sur l'aumône de rupture du jeûne ("Zakâtoul Fitr"Winking smiley...


42°/ 42°/ Où donner son aumône ? Quelques adresses d'organismes de bienfaisance, redistributeurs de l'aumône

43°/ Discours prononcés à l'occasion de la fête de rupture du jeûne ("'îdoul fitr"Winking smiley


44°/ Et après le Ramadân ?






Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...
[/quote]

Salam

Que dire que les autres n'ont déjà dit...

barakolah o fik.

Très bon travail.

Wa salam.Welcome
Ramadan Karim
I
18 juin 2012 17:32
As salamou 3laykoum désolé pour cette note négative car je sais que tout par d'une bonne intention mais tout et melangé dans ce sommaire sur le ramadan il a un bon travaille de recherche mais il y a un gros mélange de fatawas de diferrent savant comme cheikh ibn baz rahimahullah et youssouf al qardaoui par exemple tout en sachant que les deux divergé profondément au vu des nombreuse reproche qui on étais faite à youssouf al qardaoui comme le fais d'avoir rendu hallal la music Wa allahu 'a3lam
Barakallahu fikoum
b
6 janvier 2014 14:09
Les excès du ramadan


Pendant des années, je me suis intéressé à l'idée de "création de richesse" comme étant le meilleur moyen de combattre bien des fléaux de notre société et de sortir de la spirale de la pauvreté et du sous-développement. Néanmoins, mon optimisme sur cette question a été quelque peu refroidi par un déplorable aspect du système. Les sociétés pauvres ont, en effet, tendance à gâcher ou à dilapider les richesses. Pendant le mois du ramadan, nous avons pris l'habitude de jeter l'argent par les fenêtres dans des dépenses exorbitantes ou malavisées. Nous célébrons ce mois sacré comme une sorte de coutume folklorique et non comme un rite religieux.
Prenons l'exemple de la consommation de nourriture. En Egypte, les dépenses alimentaires pendant le ramadan se situent bien au-dessus de la moyenne des autres mois, ce qui pose de graves problèmes aux ministres chargés de réguler l'approvisionnement selon la demande. D'après une récente étude du National Centre for Social and Criminal Research (NCSCR), 83 % des ménages égyptiens modifient leurs habitudes de consommation pendant le ramadan et augmentent leurs dépenses alimentaires de 50 % à 100 %. Alors que les consommateurs égyptiens dépensent près de 200 milliards de livres [environ 24,5 milliards d'euros] par an, pendant le mois du ramadan, ce sont près de 30 milliards de livres [3,6 milliards d'euros] – soit 1 milliard de livres par jour – qui sont engloutis essentiellement dans des dépenses alimentaires en cette période de jeûne. L'étude du NCSCR révèle que, pendant cette période, le budget des Egyptiens augmente de 66,5 % pour les viandes et volailles, de 63 % pour les friandises et de 25 % pour les noix et les amuse-gueules. Le nombre de dîners et banquets s'accroît également de 23 %. L'étude montre, en outre, qu'en moyenne au moins 60 % de la nourriture présentée à un dîner finit à la poubelle et plus de 75 % après les banquets.
Il y a aussi les rapports médicaux qui montrent que l'état de santé général des Egyptiens décline pendant le ramadan. Bien qu'il n'y ait que deux repas par nuit pendant cette période, l'iftar le soir et le sohour avant le lever du soleil, les autorités médicales constatent une augmentation des problèmes diabétiques et cardiovasculaires liés à la surconsommation de sucres et de graisses. Certaines études statistiques révèlent également une hausse de la consommation de médicaments délivrés sans ordonnance pour le traitement des troubles digestifs allant de l'ulcère à la colite. En conclusion, la surconsommation pendant le mois du ramadan grève le budget des ménages, affaiblit l'économie nationale (avec l'augmentation des importations, notamment de fruits secs et de noix en provenance de Turquie, de Syrie et d'Inde), vide les livrets d'épargne des Egyptiens et a un effet nocif sur leur santé. Pour ne rien arranger, cette année, le ramadan coïncide avec la rentrée des classes, pressurant un peu plus le budget des ménages, notamment ceux à faibles revenus. Bon nombre d'entre eux sont assurés de se retrouver endettés à la fin du mois, essentiellement à cause de dépenses inconsidérées.
Le travail apparaît comme un élément tellement secondaire pendant le ramadan, du moins dans plusieurs agences et services gouvernementaux, que l'on pourrait croire que toute une catégorie de fonctionnaires – tous niveaux confondus – considère le ramadan comme un mois de léthargie autorisée. Les employés arrivent en retard et/ou partent tôt pour des raisons de fatigue liée au jeûne, et quiconque a l'impudence de le leur reprocher se voit répondre un "ne gâche pas mon jeûne !" menaçant. Le paysan, l'ingénieur ou le médecin qui savent être efficaces et consciencieux dans leur travail valent bien plus que l'homme qui prie, jeûne et récite le Coran sans en appliquer les principes. C'est précisément le message qu'a voulu faire passer le mufti d'Al-Azhar, le cheikh Mohamed Hussein Tantawi, en disant que les fonctionnaires ne devaient pas se servir du jeûne, de la prière ou de la lecture du Coran comme de prétextes pour ne pas travailler et porter préjudice au bien-être de la population.
J
5 juin 2016 20:58
Bien vrai malheureusement. Et toujours d'actualité
Baraka ALLAHu fik pour cette analyse
z
16 juin 2016 10:21
Salam aâlaykoun!
Au fait je veux savoir si pendant le mois saint là si tu t'entends pas avec beaucoup de gens à la maison est ce que si tu jeûnes,il sera valable?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook