Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Maroc-UE : Le procureur général de la CJUE propose d’annuler l’accord de...
Abdou2030 [ MP ]
10 janvier 2018 17:22
Quand on a des incompétents d un gouvernement idiot c’est pas difficile de conclure cet exploit zero!
Eux ils cherchent jiste business et be s’interessent guére au priorités de l’état
Bokhass2 [ MP ]
10 janvier 2018 16:51
Pas de soucis...les chinois et les russes ne demandent qu' à se servirent dans les eaux marocaines,et celà fait un bon moment qu'ils attendent de saisir cette opportunité.
Les seuls perdants seront les européens qui n'auront plus de poissons pendant tres longtemps.
participant [ MP ]
10 janvier 2018 18:17
Je reprends l'article :
«l’Union a violé son obligation de respecter le droit du peuple du Sahara occidental à l’autodétermination, ne reconnaissant pas, par conséquent, une situation illicite découlant de sa violation, et n’a pas mis en place les garanties nécessaires pour assurer que l’exploitation des ressources naturelles du Sahara occidental se fasse au bénéfice du peuple de ce territoire».

Les marocains n'arrivent toujours pas a expliquer à certains que le projet de l’autodétermination est stoppé , abandonné , irréalisable , impossible à faire et ce depuis les années 90, car les deux parties ne se sont pas mises d'accord sur la liste des votants. En résumé le polisario ne veut que ceux qui sont d'accord avec lui pour voter:
ils peuvent rêver !

axis7 [ MP ]
10 janvier 2018 18:20
J’espère que le Maroc en profitera pour développer enfin un vraie filière de pêche qui profite aux marocains en place de ces pillages des ressources halieutiques par des bateaux usines qui ont tant sévit dans nos côtes. Que l'UE garde son aumône et ses procureurs militants tordus.
FATEM95 [ MP ]
10 janvier 2018 20:03
L'Europe a un vrai problème. Elle se fait n'importe comment et elle se dirige par des gens non élus. Après les technocrates voici maintenant les juges. Les Européens n'ont jamais rien compris au fonctionnement de l'UE où les décisions se prennent par des fonctionnaires et les citoyens doivent accepter. Maintenant ce sont les juges qui pourraient annuler des décisions voulues par des politiques élus par leurs peuples. Et le résultat pourrait être la mise au chômage de pêcheurs européens avant tout.
On attendra, on n'a pas le choix. Si ça arrive il faut chercher ailleurs d'autres accords ou alors développer notre pêche comme le disait axis7. Ce serait un mal pour un bien.
karim3112 [ MP ]
10 janvier 2018 22:18
Que les ONG britanniques déposent leurs plaintes chez eux , que viennent t'il faire en Europe puisqu'il ne veulent plus d'faire partie.d'ailleurs ce n'est pas aux juges européen de décider des affaires internes du Maroc. Que l'Europe garde ces quelques millions d'euros et nous on garde notre poisson pour notre peuple et pour preserver nos reserves halieutiques .
Idem pour pour nos exportations agricoles y'a pas que l'Europe. Yen a marre du chantage à 2 balles d'un continent dans avenir.
charmeur de serpent [ MP ]
10 janvier 2018 23:01
Il pense quoi ce procureur général de la situation actuelle de Ceuta et Mellilia ? Est-ce qu'il n'estime pas que l'un des membres de l'UE (Espagne) a violé son obligation de respecter le Maroc en occupant une partie de son territoire? Ou les critiques européennes ne touchent que les non-européens ?
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook