Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
La cuisine traditionnelle
9 juin 2020 16:38
Salam aleikoum,

J'ai eu l'occasion de consulter de vieux livres de cuisine, et j'ai remarqué que les traditions culinaires ont beaucoup évoluées.

Je vous parlerais de la cuisine française comme comme c'est mon origine.

Je me souviens chez mes grands parents, ils mangeaient souvent du paté, des plats de viande, des potages, du fromage en fin de repas.
Ce sont des habitudes qui se perdent, les habitudes ont changé tout simplement.

En lisant les livres de cuisine, j'ai compris que les pâtés étaient généralement fait avec des viandes plus tres tendres (animaux âgées), et que c'était aussi un bon moyen de conservation de la viande (on en faisait des conserves).

Les fromages, je pense que les gens n'ont plus les moyens de perpétuer cette tradition.
Vous imaginez le prix d'un plateau de fromage, servi à la fin de chaque repas pour toute la famille ?
Puis la France étant de moins en moins rurale, les particuliers sont de moins en moins nombreux à faire leur propre fromage. Encore faudrait-il avoir les bêtes pour.
Puis avec toutes les normes de hygiène à respecter, les petits fermiers ne peuvent pas commercialiser leur fromage, il n'y a plus d'intérêt à en produire une certaine quantité.

Il y a tellement de savoirs faire culinaire qu'on délaisse.
Les conserves de fruits et légumes, les confitures, le pain, etc.
Certains aliments sont carrément sur délaissés, comme les canards, les pigeons, les lapins, le gibier, les légumes "oubliés", les fruits rustiques (mûres, prunes, etc).

En même temps, les femmes passaient beaucoup de temps en cuisine, mais achetaient moins.
À la campagne les gens avaient tous un potager, des arbres fruitiers, quelques poules, une chèvre ou une vache pour le lait.

Un autre intérêt de la cuisine traditionnelle, elle est simple et rustique, saine avec beaucoup de légumes et de légumineuses, et peu de produits sucrés.

Je me suis étalée.

À vrai dire moi même j'ai abandonné la cuisine traditionnelle française, pas appréciée par mon mari. J'ai plutot adopté les traditions culinaires de son pays du coup.
Je leur porte ce même amour, cette même admiration des savoirs faire traditionnels.
La préparation des grains de couscous au tamis, mis à séchés sur le stah, prestement abrités quand vient pointer la pluie.
Les mélanges d'épices consciencieusement choisis au marché, nettoyés et envoyés à moudre au moulin.
La bssissa, avec les grains et autres ingrédients délicatement revenus sur le gaz, et faits moudre au moulin.
La harissa, faite avec des piments préalablement séchés, nettoyés, rehydratés, moulus au hachoir, auxquels on ajout du sel pour la conservation, de l'huile pour la texture, des épices et de l'ail pour le goût.
L'huile d'olive des vergers d'oliviers gorgés de soleil.
La cuisine au kanoun, les soupes et plats mijotés, les bons pains maison, etc.
Chaque pays est riche de ses traditions culinaires à perpétuer.

Et vous, quelles sont les traditions culinaires que vous aimez, que vous faites perdurer ?
Quels plats vous rappellent votre enfance, vos racines ?
9 juin 2020 17:08
C'est beau, c'est émouvant cette transition culinaire amoureuse et dévouée..!
9 juin 2020 17:20
Ha ha, c'est tout ce que tu retiens, tu es trop romantique lol.

Sinon quels sont tes plats traditionnels préférés ?
Citation
chrisado a écrit:
C'est beau, c'est émouvant cette transition culinaire amoureuse et dévouée..!
9 juin 2020 17:22
J'aime tout.. et ca se ressent physiquement lol
Les plats du terroir, asiatiques, nord africains etc.. Je suis très gourmand !
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Ha ha, c'est tout ce que tu retiens, tu es trop romantique lol.

Sinon quels sont tes plats traditionnels préférés ?
9 juin 2020 17:36
Il y a certaines qui continuent cette tradition des conserves maison pour l'hiver. C'est très économique, tu sais ce que ta famille mange.

J'aime de tout.

Hier j'ai fait un cheeseburger maison, entre deux tranches de pain que j'ai mis préalablement au four, j'ai mis un steak haché boucher avec une tranche de fromage que j'avais dans la maison. Avec un reste de salade iceberg. Ça fut un régal.

Demain je fais une chorba de poulet et une salade de bœuf pour avoir pour quelques jours vu que j'évite de sortir au maximum, vu la circulation du virus.

J'aime tout ce qui est fait maison.

Quand j'ai été en Slovaquie ils ont des soupes à l'oignon à en tomber, je crois une vingtaine de spécialités. Je ne croyais pas que je vais aimer.
S
9 juin 2020 17:38
Chez nous on fait en sorte de tjs manger dans un seul plat.

C'est quelque chose d'important dans ma famille d'être autour d'une assiette et de manger ensemble.

D'ailleurs quand on fait un plat ou chacun à son assiette, on a pas le sentiment d'avoir manger Grinning smiley


Sinon, en dehors des pâtes et des pomme de terre, nos plats sont tjs marocains.
9 juin 2020 17:50
Pour le plateau de fromage en fin repas pour une famille, c'est facile si on limite cela à 3-4 fromages différents. Ce n'est pas si exorbitant que ça.

Parfois j'ai vu des plateaux entiers en date courte pour vraiment pas cher.
C
9 juin 2020 18:57
Ahh j'adorerais faire ça, ça fait une sacrée économie de vaisselle ptdr mais les miens sont trop occidentalisés ... Eye rolling smiley

D'ailleurs ... je crois même qu'au Bled, ils ne font même pas comme ça.

Faudrait que je lui demande, mais ça m'étonnerait.
Citation
SDreams Away a écrit:
Chez nous on fait en sorte de tjs manger dans un seul plat.

C'est quelque chose d'important dans ma famille d'être autour d'une assiette et de manger ensemble.

D'ailleurs quand on fait un plat ou chacun à son assiette, on a pas le sentiment d'avoir manger Grinning smiley


Sinon, en dehors des pâtes et des pomme de terre, nos plats sont tjs marocains.
S
9 juin 2020 19:10
En effet, moins de vaisselles à laver.
Citation
Citrusse a écrit:
Ahh j'adorerais faire ça, ça fait une sacrée économie de vaisselle ptdr mais les miens sont trop occidentalisés ... Eye rolling smiley

D'ailleurs ... je crois même qu'au Bled, ils ne font même pas comme ça.

Faudrait que je lui demande, mais ça m'étonnerait.
9 juin 2020 20:05
Oui, en Tunisie c'est courant de manger dans le même plat.
Sauf la chorba, j'ai toujours vu dans des bols individuels.
Citation
Citrusse a écrit:
Ahh j'adorerais faire ça, ça fait une sacrée économie de vaisselle ptdr mais les miens sont trop occidentalisés ... Eye rolling smiley

D'ailleurs ... je crois même qu'au Bled, ils ne font même pas comme ça.

Faudrait que je lui demande, mais ça m'étonnerait.
9 juin 2020 22:12
Salam,

Quand je vais en Algérie, tout est meilleur. Les voisines nous apportent du pain cuit dans des fours en briques, on le mange avec des poivrons/tomates et de l’huile d’olive servis dans un plat en terre cuite, c’est juste excellent.

J’aime les plats traditionnels de ma maman , le couscous haricots verts, aux cardons, aux feuilles de navet. La galette kabyle a l’huile d’olive, le msemen.
z
9 juin 2020 23:30
Waalaykum assalam,

Pour moi qui suis maghrébine, faire ses confitures, etc., est toujours une réalité, de même que manger des mûres, des prunes, pareil pour le pain (ou plutôt les pains) ou les conserves (mais pour les conserves, de façon très resteinte, manque d'équipement et de place oblige, mais j'espère pouvoir en faire beaucoup plus). Au bled on a aussi le fromage et le beurre artisanaux et pareil pour les charcuteries, les confitures, conserves et congelés.

Je trouve ça vraiment dommage parce que comme tu dis, les traditions culinaires de chaque pays sont très riches et elles se perdent encore plus dans certains pays comme la France, t c'est vraiment triste.
Avec le confinement, les gens ont redécouvert le pain maison par exemple. Au début, ils se précipitaient sur les pâtes, puis ils ont compris que c'était sur la farine qu'il fallait se ruer mdr.

La cuisine, c'est très important. C'est important au niveau santé, et au niveau psychologique. C'est important au niveau spirituel, car c'est un travail de création, un art presque. C'est important culturellement et spirituellement, car c'est la transmission d'un savoir-faire, de traditions, d'histoires, et d'un art de vivre. Art de vivre qui commence par le foyer, noeud de la société. Un intérieur bien tenu, une cuisine harmonieuse, saine, pleine d'histoire, satisfaisante, nourrissante, élégante, ça participe à créer un foyer chaleureux,où on a envie de rester, ça crée une ambiance familiale saine et donc un foyer sain.

De plus, les traditions ont un sens.Par exemple, manger dans le même plat quand c'est possible, ça nourrit davantage et ça gaspille beaucoup moins, ça inculque en plus le partage et la dignité danssa façon de manger (on mange devant soi, on grapille pas sur les côtés, etc.), en plus ça force à contrôler les quantités pour éviter les restes.

Chez moi on mange surtout algérien, vu qu'il y'a plusieurs variétés régionales et que ça couvre de la boisson au dessert sans oublier les pains et même quelques variétés de pâtes alimentaires, c'est assez complet.

Mais de temps en temps, bien sûr, on fait d'autres choses : recettes marocaines bien sûr de , recettes italiennes évidemment (pâtes, lasagnes, pizzas) ou françaises (surtout pour les gâteaux).

C'est important de perpétuer sa culture tout en variant un peu et en faisant d'autres choses.
Chez moi, on a jamais mangé de plats préparés. Les seuls trucs surgelés que je connais c'est les fish stick qu'on réclamait parfois quand on était petits.

Mon "combat" aujourd'hui c'est d'éliminer les conserves et surgelés de certains légumes (même les tomates j'aimerais bien éliminer à terme) et d'arriver à me tourner vers le bio/local un maximum. Mon rêve serait de pouvoir avoir l'espace pour faire beaucoup de conserves et même avoir quelques animaux et un beau potager.

C'est important de privilégier le local et les circuits courts (aujourd'hui ça fait bobo de parler comme ça, mais c'est pourtant rien moins que le mode de vie traditionnel que ce soit en France ou au bled et partout ailleurs en fait) et de transmettre nos traditions culinaires. Je dirais même que c'est vital. Notre planète en dépend, mais aussi notre humanité, pas seulement au sens physique du terme, je parle aussi de notre âme.
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Salam aleikoum,

J'ai eu l'occasion de consulter de vieux livres de cuisine, et j'ai remarqué que les traditions culinaires ont beaucoup évoluées.

Je vous parlerais de la cuisine française comme comme c'est mon origine.

Je me souviens chez mes grands parents, ils mangeaient souvent du paté, des plats de viande, des potages, du fromage en fin de repas.
Ce sont des habitudes qui se perdent, les habitudes ont changé tout simplement.

En lisant les livres de cuisine, j'ai compris que les pâtés étaient généralement fait avec des viandes plus tres tendres (animaux âgées), et que c'était aussi un bon moyen de conservation de la viande (on en faisait des conserves).

Les fromages, je pense que les gens n'ont plus les moyens de perpétuer cette tradition.
Vous imaginez le prix d'un plateau de fromage, servi à la fin de chaque repas pour toute la famille ?
Puis la France étant de moins en moins rurale, les particuliers sont de moins en moins nombreux à faire leur propre fromage. Encore faudrait-il avoir les bêtes pour.
Puis avec toutes les normes de hygiène à respecter, les petits fermiers ne peuvent pas commercialiser leur fromage, il n'y a plus d'intérêt à en produire une certaine quantité.

Il y a tellement de savoirs faire culinaire qu'on délaisse.
Les conserves de fruits et légumes, les confitures, le pain, etc.
Certains aliments sont carrément sur délaissés, comme les canards, les pigeons, les lapins, le gibier, les légumes "oubliés", les fruits rustiques (mûres, prunes, etc).

En même temps, les femmes passaient beaucoup de temps en cuisine, mais achetaient moins.
À la campagne les gens avaient tous un potager, des arbres fruitiers, quelques poules, une chèvre ou une vache pour le lait.

Un autre intérêt de la cuisine traditionnelle, elle est simple et rustique, saine avec beaucoup de légumes et de légumineuses, et peu de produits sucrés.

Je me suis étalée.

À vrai dire moi même j'ai abandonné la cuisine traditionnelle française, pas appréciée par mon mari. J'ai plutot adopté les traditions culinaires de son pays du coup.
Je leur porte ce même amour, cette même admiration des savoirs faire traditionnels.
La préparation des grains de couscous au tamis, mis à séchés sur le stah, prestement abrités quand vient pointer la pluie.
Les mélanges d'épices consciencieusement choisis au marché, nettoyés et envoyés à moudre au moulin.
La bssissa, avec les grains et autres ingrédients délicatement revenus sur le gaz, et faits moudre au moulin.
La harissa, faite avec des piments préalablement séchés, nettoyés, rehydratés, moulus au hachoir, auxquels on ajout du sel pour la conservation, de l'huile pour la texture, des épices et de l'ail pour le goût.
L'huile d'olive des vergers d'oliviers gorgés de soleil.
La cuisine au kanoun, les soupes et plats mijotés, les bons pains maison, etc.
Chaque pays est riche de ses traditions culinaires à perpétuer.

Et vous, quelles sont les traditions culinaires que vous aimez, que vous faites perdurer ?
Quels plats vous rappellent votre enfance, vos racines ?
10 juin 2020 00:10
Je rejoins tout a fait ton message.

Chez nous on ne fait pas de confitures ni de conserves car on a pas de surplu, on n'achète les fruits et légumes pour la semaine, et quelques conserves toutes prêtes.

Ma belle mère fais des pots d'olives en saumure avec la récolte d'olives du verger d'olivier familial, elle fait aussi la harissa qui se conserve très bien, même si ce ne sont pas des conserves hermétiques. Chaque année elle nous en donne.

Je fais le pain depuis quelques temps déjà, ça nous fait une belle économie, moins de gaspillage, et je préfère le pain maison.
Je sais ce que je mets dedans, d'ailleurs j'ai plusieurs recettes.
Et j'aime travailler la pate avec cette bonnes odeur de blé.

Je n'ai jamais essayé de faire de conserves.
Tu fais des conserves de quoi ?

Tu souhaiterais remplacer les conserves de tomate comment ?
J'ai vu ma belle mere acheter des tomates très mûres à bas prix, les mettre en bouillie (je n'ai pas comment), et les laisser essorer dans un tissu aux mailles fines, avant de les mettre en sachets et de les congeler.
Je crains que si j'utilise de la tomate comme ça, mes sauces soient moins épaisses.

Chez moi aussi il,y avait peu de plats préparés, ma mère cuisinait beaucoup quand on était enfants, sauf les poissons panés lol, j'en achète encore parfois, même si je privilégie les poissons entiers ou filets nature

Tu as raison pour le local, j'ai la chance d'être dans une ville maraîchère et je n'en profite pas, trop habituée à acheter au super marché (on y trouve aussi quelques légumes de notre ville d'ailleurs).
Il faudrait que je me renseigne sur les prix chez les petits producteurs, je trouverais bien des prix intéressants en cherchant.

Je rêverais d'avoir un potager, des arbres fruitiers et des poules.
C'est courant par chez moi, mais j'habite une résidence, donc impossible pour l'instant.
J'ai quand même planté quelques plantes aromatiques, des fraisiers et un framboisier.
Et je ramasse avec plaisir des fruits dans les parcs et au bord des routes (prunes, mûres, figues).
Citation
zohmess a écrit:
Waalaykum assalam,

Pour moi qui suis maghrébine, faire ses confitures, etc., est toujours une réalité, de même que manger des mûres, des prunes, pareil pour le pain (ou plutôt les pains) ou les conserves (mais pour les conserves, de façon très resteinte, manque d'équipement et de place oblige, mais j'espère pouvoir en faire beaucoup plus). Au bled on a aussi le fromage et le beurre artisanaux et pareil pour les charcuteries, les confitures, conserves et congelés.

Je trouve ça vraiment dommage parce que comme tu dis, les traditions culinaires de chaque pays sont très riches et elles se perdent encore plus dans certains pays comme la France, t c'est vraiment triste.
Avec le confinement, les gens ont redécouvert le pain maison par exemple. Au début, ils se précipitaient sur les pâtes, puis ils ont compris que c'était sur la farine qu'il fallait se ruer mdr.

La cuisine, c'est très important. C'est important au niveau santé, et au niveau psychologique. C'est important au niveau spirituel, car c'est un travail de création, un art presque. C'est important culturellement et spirituellement, car c'est la transmission d'un savoir-faire, de traditions, d'histoires, et d'un art de vivre. Art de vivre qui commence par le foyer, noeud de la société. Un intérieur bien tenu, une cuisine harmonieuse, saine, pleine d'histoire, satisfaisante, nourrissante, élégante, ça participe à créer un foyer chaleureux,où on a envie de rester, ça crée une ambiance familiale saine et donc un foyer sain.

De plus, les traditions ont un sens.Par exemple, manger dans le même plat quand c'est possible, ça nourrit davantage et ça gaspille beaucoup moins, ça inculque en plus le partage et la dignité danssa façon de manger (on mange devant soi, on grapille pas sur les côtés, etc.), en plus ça force à contrôler les quantités pour éviter les restes.

Chez moi on mange surtout algérien, vu qu'il y'a plusieurs variétés régionales et que ça couvre de la boisson au dessert sans oublier les pains et même quelques variétés de pâtes alimentaires, c'est assez complet.

Mais de temps en temps, bien sûr, on fait d'autres choses : recettes marocaines bien sûr de , recettes italiennes évidemment (pâtes, lasagnes, pizzas) ou françaises (surtout pour les gâteaux).

C'est important de perpétuer sa culture tout en variant un peu et en faisant d'autres choses.
Chez moi, on a jamais mangé de plats préparés. Les seuls trucs surgelés que je connais c'est les fish stick qu'on réclamait parfois quand on était petits.

Mon "combat" aujourd'hui c'est d'éliminer les conserves et surgelés de certains légumes (même les tomates j'aimerais bien éliminer à terme) et d'arriver à me tourner vers le bio/local un maximum. Mon rêve serait de pouvoir avoir l'espace pour faire beaucoup de conserves et même avoir quelques animaux et un beau potager.

C'est important de privilégier le local et les circuits courts (aujourd'hui ça fait bobo de parler comme ça, mais c'est pourtant rien moins que le mode de vie traditionnel que ce soit en France ou au bled et partout ailleurs en fait) et de transmettre nos traditions culinaires. Je dirais même que c'est vital. Notre planète en dépend, mais aussi notre humanité, pas seulement au sens physique du terme, je parle aussi de notre âme.
A
10 juin 2020 11:04
Salam

Whaouh

Je me voyais autour d'une table en bois à l'ancienne avec un potage et un plateau de fromages disposés irrégulièrement dessus... L'odeur exaltante du pain frais, et le son inégalable et magnifique du pain lorsqu'on le coupe en tranches...

Tu nous as fait voyager jusqu'en Tunisie, et tu as sublimement décrit les traditions culinaires du pays, ça donne envie de s'allonger et dorer aussi prés des grains de couscous séchés au stah, tout en humant la senteur du blé qui s'en dégage. In love
A
10 juin 2020 11:07
Salam

Ce que j'aime le plus dans la cuisine kabyle, c'est le aghroum fin qui n'a pas été longtemps pétri, et qui sent bon l'huile d'azemmour, avec le felfel, c'est un pur délice...
Citation
Muesli a écrit:
Salam,

Quand je vais en Algérie, tout est meilleur. Les voisines nous apportent du pain cuit dans des fours en briques, on le mange avec des poivrons/tomates et de l’huile d’olive servis dans un plat en terre cuite, c’est juste excellent.

J’aime les plats traditionnels de ma maman , le couscous haricots verts, aux cardons, aux feuilles de navet. La galette kabyle a l’huile d’olive, le msemen.
A
10 juin 2020 11:09
Salam
La cuisine marocaine est la meilleure du monde. Cool

Citation
SDreams Away a écrit:
Chez nous on fait en sorte de tjs manger dans un seul plat.

C'est quelque chose d'important dans ma famille d'être autour d'une assiette et de manger ensemble.

D'ailleurs quand on fait un plat ou chacun à son assiette, on a pas le sentiment d'avoir manger Grinning smiley


Sinon, en dehors des pâtes et des pomme de terre, nos plats sont tjs marocains.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/06/20 11:10 par Ahwal*.
10 juin 2020 13:49
Alaykoum salam ar rahmatulahi wa barakatuhu.

Chez mes parents ou ou à la maison ,on a tjr on a tjr mangé généralement les plats du bled tous ensemble ds un seul grand bol et à la main...des fois le bol était au sol ou sur une petite table basse.

Le plat de base est le riz que j'ai mangé a tte les sauces (mafé...beurre de cacahuète )(yassa..sauce oignon moutard)tieb,ya d autre chose mais je ne connais pas le terme en français, les bouillie du matin c un genre de couscous au lait a manger avc les grandes cuillère en bois,banane plaintain, igname, mangue, jus de gingimbre, bissap, les pastels..niam niam 😁
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Salam aleikoum,

J'ai eu l'occasion de consulter de vieux livres de cuisine, et j'ai remarqué que les traditions culinaires ont beaucoup évoluées.

Je vous parlerais de la cuisine française comme comme c'est mon origine.

Je me souviens chez mes grands parents, ils mangeaient souvent du paté, des plats de viande, des potages, du fromage en fin de repas.
Ce sont des habitudes qui se perdent, les habitudes ont changé tout simplement.

En lisant les livres de cuisine, j'ai compris que les pâtés étaient généralement fait avec des viandes plus tres tendres (animaux âgées), et que c'était aussi un bon moyen de conservation de la viande (on en faisait des conserves).

Les fromages, je pense que les gens n'ont plus les moyens de perpétuer cette tradition.
Vous imaginez le prix d'un plateau de fromage, servi à la fin de chaque repas pour toute la famille ?
Puis la France étant de moins en moins rurale, les particuliers sont de moins en moins nombreux à faire leur propre fromage. Encore faudrait-il avoir les bêtes pour.
Puis avec toutes les normes de hygiène à respecter, les petits fermiers ne peuvent pas commercialiser leur fromage, il n'y a plus d'intérêt à en produire une certaine quantité.

Il y a tellement de savoirs faire culinaire qu'on délaisse.
Les conserves de fruits et légumes, les confitures, le pain, etc.
Certains aliments sont carrément sur délaissés, comme les canards, les pigeons, les lapins, le gibier, les légumes "oubliés", les fruits rustiques (mûres, prunes, etc).

En même temps, les femmes passaient beaucoup de temps en cuisine, mais achetaient moins.
À la campagne les gens avaient tous un potager, des arbres fruitiers, quelques poules, une chèvre ou une vache pour le lait.

Un autre intérêt de la cuisine traditionnelle, elle est simple et rustique, saine avec beaucoup de légumes et de légumineuses, et peu de produits sucrés.

Je me suis étalée.

À vrai dire moi même j'ai abandonné la cuisine traditionnelle française, pas appréciée par mon mari. J'ai plutot adopté les traditions culinaires de son pays du coup.
Je leur porte ce même amour, cette même admiration des savoirs faire traditionnels.
La préparation des grains de couscous au tamis, mis à séchés sur le stah, prestement abrités quand vient pointer la pluie.
Les mélanges d'épices consciencieusement choisis au marché, nettoyés et envoyés à moudre au moulin.
La bssissa, avec les grains et autres ingrédients délicatement revenus sur le gaz, et faits moudre au moulin.
La harissa, faite avec des piments préalablement séchés, nettoyés, rehydratés, moulus au hachoir, auxquels on ajout du sel pour la conservation, de l'huile pour la texture, des épices et de l'ail pour le goût.
L'huile d'olive des vergers d'oliviers gorgés de soleil.
La cuisine au kanoun, les soupes et plats mijotés, les bons pains maison, etc.
Chaque pays est riche de ses traditions culinaires à perpétuer.

Et vous, quelles sont les traditions culinaires que vous aimez, que vous faites perdurer ?
Quels plats vous rappellent votre enfance, vos racines ?
z
10 juin 2020 21:12
Ma cha Allah, tu es d'origine sénégalaise/malienne ?
Citation
Batavia a écrit:
Alaykoum salam ar rahmatulahi wa barakatuhu.

Chez mes parents ou ou à la maison ,on a tjr on a tjr mangé généralement les plats du bled tous ensemble ds un seul grand bol et à la main...des fois le bol était au sol ou sur une petite table basse.

Le plat de base est le riz que j'ai mangé a tte les sauces (mafé...beurre de cacahuète )(yassa..sauce oignon moutard)tieb,ya d autre chose mais je ne connais pas le terme en français, les bouillie du matin c un genre de couscous au lait a manger avc les grandes cuillère en bois,banane plaintain, igname, mangue, jus de gingimbre, bissap, les pastels..niam niam 😁
11 juin 2020 10:16
Bko.....00223.....Mali et toi
Citation
zohmess a écrit:
Ma cha Allah, tu es d'origine sénégalaise/malienne ?
11 juin 2020 10:17
Salam alaykoum ar rahmatulahi wa barakatuhu.
Si je pars au Maroc, je reviens avc 10kg en plus easy, tellement je vais me gaver mdr
Citation
Ahwal* a écrit:
Salam
La cuisine marocaine est la meilleure du monde. Cool
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook