Menu
Ibrahim
14.41. Seigneur ! Accorde-moi Ton pardon, ainsi qu'à mon père, à ma mère et à tous les croyants, au Jour du compte final !»
14.42. Ne crois surtout pas que Dieu soit inattentif aux agissements des injustes. Il ne fait que reporter leur châtiment au jour où les regards seront figés d'épouvante,
14.43. où les damnés seront pris de panique, la tête levée au ciel, les yeux hagards et les cœurs vides !
14.44. Avertis donc les hommes du jour où ils seront en face du châtiment et où les injustes diront : «Seigneur, accorde-nous un court délai pour que nous répondions à Ton appel et suivions les prophètes.» – «Quoi ! Ne juriez-vous pas autrefois, leur sera-t-il répondu, qu'il n'y aurait jamais pour vous de transfert hors de vos tombes?
14.45. Pourtant, vous avez habité sur les lieux mêmes qu'avaient occupés ceux qui s'étaient fait du tort à eux-mêmes ! Vous n'étiez donc pas sans savoir comment Nous les avions traités, outre les multiples exemples que Nous n'avions cessé de vous prodiguer !»
14.46. Certes, ils ont ourdi des complots. Mais leurs complots n'échappent pas à Dieu, fussent-ils de taille à déplacer les montagnes.
14.47. Ne pense surtout pas que Dieu puisse manquer à Sa promesse envers Ses prophètes. En vérité, Dieu est Puissant et Terrible quand Il sévit.
14.48. Le jour où la Terre sera changée en autre chose que la Terre, de même que les Cieux, ce jour-là les hommes comparaîtront devant Dieu, l'Unique, le Dominateur suprême.
14.49. Et on verra alors, ce jour-là, les criminels accouplés dans les chaînes ,
14.50. revêtus de goudron et les visages couverts de flammes,
14.51. car c'est ainsi que Dieu rétribue chacun selon ses œuvres, et Dieu est prompt dans Ses comptes.
14.52. Voilà un message qui s'adresse aux hommes. Qu'ils y trouvent donc un avertissement salutaire et qu'ils sachent que Dieu est Unique ! Que les gens sensés y réfléchissent !
Rechercher dans le Coran
Accès sourates
Accès versets
/