Menu


Le Maroc élu au Comité des Nations unies sur les droits économiques, sociaux et culturels

Publié
Mohamed Amarti est à la tête de la CRDH de l'Oriental / Ph. HEM
Temps de lecture: 1'

Le Maroc a été élu, lundi, en la personne du professeur Mohamed Amarti, pour représenter l'Afrique en tant que membre du Comité des Nations unies sur les droits économiques, sociaux et culturels, pour une période de quatre ans, commençant le 1er janvier 2021.

Le Comité des droits économiques, sociaux et culturels est l'un des principaux organes de traités du système onusien des droits de l’Homme. Il assure le suivi de la mise en œuvre par les Etats parties, de leurs obligations au titre du Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels. Ce dernier, au même titre que le Pacte sur les droits civils et politiques, constituent le socle de la nomenclature onusienne en matière des droits de l’Homme.

Le professeur Amarti a été élu à ce poste, en compagnie du candidat égyptien, grâce au vote en sa faveur de 37 des 54 membres du Conseil économique et social des Nations unies. Mohamed Amarti, président de la Commission régionale de l’Oriental, du Conseil national des droits de l’Homme, a remporté cette élection face à la candidate sud-africaine qui briguait un second mandat.

Docteur d'Etat en droit international, diplômé en droit public et en droit comparé, Mohamed Amarti est par ailleurs enseignant à la Faculté des sciences juridiques et économiques d'Oujda. Spécialisé en droit international des droits de l'Homme, le droit des réfugiés et le droit international des migrations, il est l'auteur de plusieurs articles et études dans ce domaine, publiées dans les revues scientifiques.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/