Menu

Média Publié

Maroc : Les banquiers saisissent la HACA contre une émission de Hit Radio

Temps de lecture: 1'
Mohamed Bousfiha, alias Momo, animateur à Hit Radio. / DR

La fédération nationale des travailleurs du secteur bancaire, affiliée à l’Union marocaine du travail (UMT), a adressé samedi une plainte à Latifa Akharbach contre une émission diffusée sur Hit Radio.

Ainsi, selon la plainte consultée par Yabiladi, la secrétaire générale de la fédération, Amal El Amri a demandé à la présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) d’intervenir pour sanctionner ladite radio, suite à l’émission «Wach Nta F Dar ?» (est-ce que tu es à la maison ?), diffusée vendredi 17 avril et animée par Mohamed Bousfiha, alias Momo.

La plainte évoque des «dommages moraux et psychologiques causés à tous les travailleurs du secteur bancaire», après que l’animateur ait qualifié les banquiers d’«écervelés». L’animateur réagissait au témoignage d'une auditrice qui a déclaré ne pas avoir bénéficié des facilités exceptionnelles accordées pourtant par l’Office des changes aux Marocains bloqués à l'étranger.

«Nous enregistrons avec regret et consternation que ces transgressions émises lors d’une émission de radio sont le résultat d'une grande ignorance de l’animateur des procédures administratives et juridiques applicables, qui intervient dans ces circonstances difficiles», écrit Amal El Amri. Elle estime que les propos de Momo «touchent en profondeur la réputation et la position de l’un des groupes impliqués en premières lignes ; la catégorie des travailleurs et cadres bancaires qui sacrifient leur vie, leur sécurité sanitaire et celle de leurs familles».

«Insulter les travailleurs du secteur bancaire et mépriser leurs efforts n'est pas seulement une violation de l'éthique de la profession de journaliste et des objectifs du message noble des médias (…) mais surtout une violation des lois en vigueur et des obligations du contractant audiovisuel (Hit Radio)», poursuit-on dans la plainte.

Et d’appeler la HACA à «intervenir en urgence afin d’appliquer la loi et d'imposer les sanctions nécessaires».  

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com