Menu

Société Publié

Les juteuses affaires de Dominique Strauss-Kahn au Maroc

Temps de lecture: 1'
Dominique Strauss-Kahn. / Ph. Michael Reynolds – EPA

Dominique Strauss-Kahn, l’ancien patron du Fonds monétaire international (FMI), aurait gagné pas moins de 21 millions d’euros entre 2013 et 2018 avec sa société Parnasse International, lancée au Maroc en 2013, indique Le Point, qui cite des informations du magazine L’Obs.

Une situation plus que confortable pour l’ancien candidat à l’élection présidentielle française de 2012, et grâce à laquelle il se placerait en 13e position du classement des rémunérations des grands patrons du CAC 40, avec 5,3 millions d'euros touchés en 2018. Installé au Maroc, «à quelques kilomètres de la capitale économique Casablanca», précise Le Point, Dominique Strauss-Kahn conseille notamment des chefs d’Etat en Afrique, dont Denis Sassou-Nguesso, le président de la République du Congo au pouvoir depuis 1979.

Lors de ses cinq premières années d’existence, Parnasse International n’a pas payé d’impôts, selon les informations de L’Obs. La société est en effet implantée dans la zone franche de Casablanca, où les sociétés âgées de moins de cinq ans n’ont pas à payer d’impôts. Passé ce délai, une taxe de 8,75 % est appliquée au chiffre d’affaires de l’entreprise, rappelle Le Point.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate