Menu

Société Publié

France : Les actes anti-musulmans ont augmenté de 34% en 2011

Entre laïcité et convenance sociale, l’islam est resté au cœur des débats socio-politiques en France depuis l’année dernière. Ainsi les statistiques présentent une hausse de 34% des actes islamophobes en 2011 par rapport à l’année précédente. Des chiffres qui ne laissent pas les associations indifférentes, d’autant plus que les cas non déclarés sont d’un grand nombre. De l’autre côté, certains politiques français se justifient entre des positions islamophobes ou anti-islamophobes, les associations interpellent l’Etat.

Temps de lecture: 3'
DR

Les actes anti-musulmans se sont multipliés en France au cours de l’année 2011, atteignant une hausse d’environ 34% par rapport à l’année précédente. «Les actions et les menaces qui ont fait l'objet de plaintes déposées officiellement auprès des services de police et de gendarmerie sont passées de 116 en 2010 à 155 en 2011, soit une augmentation de 33,9 %», précise M. Abdallah Zekri, président de l’Observatoire contre l’islamophobie rattaché au Conseil français du culte musulman. Ces chiffres proviennent de statistiques de la sous-direction de l'information générale (SDIG), rapporte Le Monde. Les actions recensées concernent notamment les violences et voies de faits, les incendies et les dégradations, leur nombre passe de 22 à 38 d'une année à l'autre.

En justice

Nouredine Rachedi est l’un de ces musulmans de France qui a subi la haine d’islamophobes. Il a été agressé en 2008 par deux jeunes hommes. Kevin Lamadieu, 22 ans affiche des convictions nationalistes, et Romain Blandin, 24 ans, gothique se dit sans appartenance politique, rapporte Le Monde. Les jeunes hommes dont le premier affiche des convictions nationalistes et le deuxième se disant sans engagement politique, lui auraient demandé des cigarettes. Répondant qu’il n'en avait plus, l’un deux lui lance : «Tu es musulman ?». Alors qu’il répond à l’affirmative, l’autre rétorque : «que penses-tu des événements en ex-Yougoslavie ?». Le silence de Nouredine suite à cette interrogation lui a valu de violents coups. Résultat : multiples contusions et 21 jours d'incapacité totale de travail.

Actuellement en procès contre ses agresseurs, le verdict sera rendu le 14 février prochain par la 8ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Versailles. «J’aurais aimé que le parquet se rende compte par lui-même plutôt que d’avoir à donner des interviews au mois d’août 2008. Cet épisode me reste en travers de la gorge», a déclaré le jeune homme au site Saphirnews.

Outre le cas de Nouredine, il y a aussi celui d’une jeune femme agressée à la sortie d’un zoo avec ses enfants parce qu’elle portait un niqab. «La jeune dame a porté plainte et nous l’avons accompagnée au début de sa procédure», confie à Yabiladi, Samy Debah, président du Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF).

«…islamophobe, j’assume»

Lors d’un débat radiophonique sur Radio Orient, la sénatrice Françoise Laborde, auteure de la loi anti-nounou, avoue son islamophobie. Cette proposition de loi avait suscité de vives réactions au sein de la communauté musulmane de France et même au sein des politiques. Le porte-Parole de l’UMP, Benoit Hamon, l’avait d’ailleurs qualifiée d’ «anticonstitutionnelle». «Oui, oui, je l'avais déjà appris par les nombreux mails que j'avais reçus avant, entre le 07 Décembre et le 17 Janvier. Et j'ai bien compris que j'inquiétais, que je perturbais et que j'étais une islamophobe. Bon ben voilà, et j'assume, et qu'est-ce que vous voulez que je vous dise de plus ?», déclare Mme Laborde.

Le FN choque

Le candidat FN en Rhônes Alpes, Stéphane Poncet a récemment publié sur son blog des dessins islamophobes, racistes et antisémites. Un incident qui a fait couler beaucoup d’encre. La publication a été supprimée de la page de l’élu FN. La direction du parti l’a convoqué prochainement devant une commission de conflits, rapporte Télé Lyon Métropole. Il pourrait se voir retirer son investiture.

Les associations interpellent l’Etat

Les gestes islamophobes se sont prolongés sur les mosquées tout au long de l’année. Et ça n’en finit pas. Pas plus tard que mardi dernier, le tour était à la mosquée du Mans. On y trouve des inscriptions comme «No Islam», «la France aux Français», «Islam hors d’Europe». «J'aurais aimé que le président Sarkozy, à qui j'ai adressé une lettre en décembre, fasse une déclaration. Qu'il dénonce ces actes inqualifiables. Bref, qu'il cherche à apaiser les inquiétudes des musulmans, qui sont des citoyens au même titre que les chrétiens ou les juifs», a déclaré M. Zekri.

Le CCIF continue le combat afin d’atténuer les actes islamophobes en France. Ces dernières années le phénomène de violences physiques a surgi brusquement et est devenu récurrent. Celles-ci ne sont plus seulement d’ordre morales. Tout ceci en raison de l’appartenance religieuse. Il faut qu'une justice soit appliquée dans notre pays, que les politiques respectent leur engagement en excluant les propos religieux de leur discours et qu’ils mènent plutôt une politique de cohésion sociale, de vivre ensemble», conclue M. Debah.

L'état responsable
Auteur : jomsom
Date : le 02 février 2012 à 21h30
Quand des crétins au plus haut sommet de l'état français actuel se permettent des dérapages racistes, islamophobes alors le petit peuple se lache. C'est pour cela qu'il,faut VOTER, c'est la seule arme efficace et ça la droite et l'extreme doirte le savent, et d'ailleurs cette fois les pouvoirs publics n'ont pas faire de pub pour les inscriptions sur les listes electorales. Les français d'origine étrangère sont la popoulation qui vote le moins et cela fait leurs affaires
Ont vas vous tabasser un par un!!!!
Auteur : boutfounaste76
Date : le 02 février 2012 à 18h55
Le jour viendra ou tes ces niouls ce feront tabasser un par un.
Vive la france muliticouleur et vive les étrangers de France.
Dernière modification le 02/02/2012 18:55
Niqab et Bikini, cpoier/ coller à quoi elle réduite la femme Musulmane.
Auteur : Chibani2
Date : le 02 février 2012 à 17h46
Niqab et bikini: la fille de Filip Dewinter porte la campagne du Vlams Belang

"Je suis tout à fait en phase avec cette campagne et que je veux soutenir papa"


BRUXELLES Filip Dewinter, leader du Vlaams Belang, a décidé de mettre sa fille à l'avant-plan: elle est la nouvelle image de la campagne du Vlaams Belang. Et pas de n'importe quelle manière: la jeune fille de 19 ans pose en bikini et en niqab.

Une campagne qui sera lancée le 6 mars prochain avec pour objectif assumé: contre l’islamisation et la discrimination de la femme.

© Printscreen

Le VB ressort donc de vieilles techniques populistes : la provocation et les clichés anti-immigrés.
Dernière modification le 03/02/2012 00:54
Mr Guéant
Auteur : moba86
Date : le 02 février 2012 à 16h31
Et qu'est-ce qu'il en pense Mr Guéant de tout cela?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com