Menu

Economie Publié

Maroc : Un emprunt obligataire pour les Eaux minérales d'Oulmes d'un montant de 600 MDH

Temps de lecture: 1'
Une usine de la société les Eaux minérales d'Oulmes. / DR

Les actionnaires des Eaux minérales d’Oulmès, réunis mardi à Casablanca en Assemblée générale ordinaire, ont approuvé à l'unanimité l'émission par la société d'un emprunt obligataire d'un montant maximum de 600 millions de dirhams.

Cette émission permettrait d'optimiser et de reprofiler la structure financière de la société, sécuriser le financement des emplois longs et financer partiellement les investissements 2020, selon le Conseil d'administration de l’entreprise.

Elle permettrait aussi de diversifier les sources de financement et de consolider l'image de la société auprès des investisseurs institutionnels à travers une visibilité accrue sur le marché des capitaux, ajoute la même source.

La nouvelle émission obligataire serait à réaliser pour un montant nominal maximum de 600 millions de dirhams réalisable en une ou plusieurs fois, pendant un délai de cinq ans, précise-t-on.

Lors de l'Assemblée générale ordinaire du 20 mai 2010, les actionnaires avaient autorisé un emprunt obligataire pour un montant maximum de 350 MDH, rappelle-t-on.

Le résultat net part du groupe (RNPG) des Eaux minérales d'Oulmès s'est établi, au titre du premier semestre 2019, à 8,7 millions de dirhams (MDH), en retrait de 10,5% par rapport à fin juin 2018 en raison de charges imprévues, avait annoncé le Groupe en septembre dernier.

La marque Sidi Ali des Eeaux miniérales d’Oulmès était concernée par la campagne de boycott lancée en avril 2018. L'entreprise avait même publié un profit warning sur ses résultats semestriels l’année dernière, les ventes de sa marque phare ayant «fortement fléchi» ce qui avait entraîné une baisse du chiffre d’affaires.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com