Menu

Société   Publié

Tanger : Plusieurs blessés lors d’affrontements entre forces de l’ordre et habitants d’un bidonville

Une opération de démolition d’habitats anarchiques qui débouche sur de violents affrontements. Plusieurs agents des forces de l’ordre ont été blessés ce mercredi matin lors d’échauffourées avec les habitants d’un quartier qu’ils étaient venu démolir. La section locale de l’AMDH indexe le comportement des forces sécuritaires.

Temps de lecture: 1'
Un habitant exibant des cartouches de grenades lacrymogènes.

Le quartier d’Aouama de Tanger a été le théâtre, tôt dans la matinée de ce mercredi (25 janvier), de violents affrontements entre les forces de l’ordre et les habitants de Khendek al-ward Elmarabtyine. Le premier bilan établi par les autorités fait état de plusieurs blessés parmi les agents des forces de l’ordre, constitués de la police et des forces auxiliaires.

Le représentant local de l’Association marocaine de défense des droits humains (AMDH), abonde dans le même sens, sans pouvoir préciser le nombre exact de blessés, dont on signale des cas graves. Abdoul Moneim Rifai, joint par Yabiladi.com, parle aussi de «beaucoup d’arrestations» parmi les habitants.

Des dizaines de blessés sont comptabilisés parmi ces derniers, à en croire certaines sources. Les éléments des forces de l’ordre, qui ont envahi le quartier à l’aube auraient également fait usage de gaz lacrymogènes.

A l’origine de ces échauffourées, l’opération de destruction d’habitats anarchiques entamée ce matin par les forces de l’ordre. Une opération qui obéit à une décision juridique, selon les autorités locales, citées par la Maghreb arabe presse (MAP). Les affrontements, ajoute la même source, auraient éclaté lorsque certains des habitants ont tenté de s’opposer à la démolition de leurs demeures. Le comportement des forces de l’ordre ne serait pas exempt de reproches, indique pour sa part le président local de l’AMDH.

Arrivée des forces de l'ordre au quartier Aouama

Assez maintenant
Auteur : sam69555
Date : le 27 janvier 2012 à 13h44
Tu es un vrai comique toi.

Pourquoi est-ce ces gens viennent s’installer au bord des villes dans des conditions non-humaine.
Je te laisse un peu réfléchir mon tout petit gars le Fau du Fau à condition d’avoir un peu de cervelle
Assez maintenant!
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 26 janvier 2012 à 12h24
Le programme du Maroc est très clair, il veut se débarrasser de ses bidonvilles d'ici fin 2012 , alors il ne faut pas que d'autres soient reconstruites par des hors la loi, qui entravent la marche de ce programme très ambitieux, et assez coûteux pour les contribuables.
L'exode rurale massif , fait que les gens viennent des compagnes en famille, s'installent n'importe où, et construisent des barques où même les animaux ne peuvent y loger.
Pour le boulot, ils font du trafic en tout tout genre, échange de devises, commerce en noir des marchandises de contrebande, drogue, vol, et j'en passe.
Leurs enfants grandissent sans éducation ni hygiène, ils détériorent le paysage des villes et de leurs environs, instaurent l'insécurité , et dégradent la réputation du pays.
La plupart de ces contrevenants construisent ces logements de fortune dans des nouveaux bidonvilles, juste pour être relogés dans des appartements sociales au frais des contribuables, et la plupart d'entre-eux sont riches dans leurs compagnes, ou de leurs montagnes, qu'ils délaissent pour faire plus fortune en ville, et profiter au maximum du système.
Assez c'est assez, qu'on rase tous ces bidonvilles, et qu'on pénalise sévèrement tous ces profiteurs, et destructeurs du pays et des hors la loi.
Et le rôle des autorités locales et de la police de chaque région doivent veiller jour et nuit, à ce qu'aucune construction anarchique ne soit érigé dans leurs territoires, c'est aussi simple que ça!
Dernière modification le 26/01/2012 12:33
ihtiramo al atfal oua annissaa
Auteur : tourou tata
Date : le 26 janvier 2012 à 09h46
Nous s avon que ses gens constriut les barraca,pourquois?
(pour samuser).¡¡¡¡.Reveller les gent-bebe et femme a 4,heur
du matin sait un crime?
(Poncer avant de lancer)
Lahawla Wala Kowata illa by Laah.
Dernière modification le 26/01/2012 09:56
Difficile de gouverner
Auteur : ElChamali
Date : le 25 janvier 2012 à 19h51
Beaucoup de maisons se construisent sans autorisation dans des zones inadaptées.
Mais quand il y a un problème du genre : impossibilité d'accès pour les pompiers et ambulances, inondations, glissement de terrain, arrivé d’eau ou d’électricité impossible, etc...
Alors les gens gueulent "mais que fait le gouvernement marocain ?"
Ensuite quand ces mêmes personnes paient du bakchich au Moqadem, pour faire semblant de ne pas voir les constructions se faire de nuit. Alors ils gueulent "mais pourquoi y-a-t’il de la corruption au Maroc ?"

Mais quand enfin l’ordre et la justice interviennent (pour le bien de notre ville d'ailleurs).

Alors là, c’est scandale, victimisation, combat contre la police…… etc.....

Décidément c'est très difficile de nous gouverner.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com