Menu

Société Publié

Espagne : Une trentaine de Marocains au cœur d'une enquête pour falsification de permis

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / Ph. DR

La Garde civile a enquêté sur 31 personnes d’origine marocaine résidant dans les municipalités d’Almería et tentant d’échanger des faux permis de conduire obtenus dans leur pays contre 3 000 euros pour des permis valides en Espagne.

Selon le site de la radio espagnole Cope, le commandement d’Almería a indiqué que l’enquête clôture la première phase de l’opération «Duplicata», lancée début 2018, après que la Direction générale de la circulation (DGT) eut détecté certaines irrégularités lors du traitement d’un fichier d’échange du permis de conduire marocain contre son équivalent espagnol, «sans avoir effectué aucun type de test».

Les personnes faisant l’objet de l’enquête résident dans les municipalités d’Almería à El Ejido et La Mojonera, poursuit-on de même source.

Selon la Garde civile, ces Marocains auraient obtenu illégalement, après paiement de montants compris entre 250 et 3 000 euros, des permis de conduire délivrés au Maroc avec une date antérieure au permis de séjour légal en Espagne, dans l’optique de les échanger contre des permis de conduire espagnols.

La procédure et les personnes ayant fait l’objet de cette enquête ont été mises à la disposition du tribunal d’instruction n°2 d’Almería, conclut-on.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com