Menu

Culture Publié

Angleterre : Une composition issue d’une madrasa de Meknès sur la façade d’un centre éducatif

Temps de lecture: 1'
Une composition issue d’une madrasa de Meknès sur la façade d’un centre éducatif de Dewsbury. / Ph. Twitter Eric Broug

Elle a été dévoilée cette semaine à Dewsbury, une ville anglaise du comté du Yorkshire de l’Ouest : une large composition en zellige inspirée du design d’une madrasa à Meknès. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui l’artiste Eric Broug, spécialisé dans les compositions inspirées des arts islamiques, sur son compte Twitter.

La composition a été dressée sur la façade du nouveau centre éducatif de Dewsbury. Elle mesure 4x9 mètres et s’impose comme la plus grande composition géométrique islamique d’Europe. «J’ai utilisé une composition géométrique de la célèbre madrasa Bou Inania à Meknès au Maroc et l’ai agrandie, et choisi différentes couleurs. La composition est constituée de grès cérames découpés au jet d’eau», explique Eric Broug.

La technique dite au jet d’eau permet la découpe de tous les matériaux jusqu’à 200 mm d’épaisseur. L’appellation «grès cérame», issue du grès, un matériau céramique, fut introduite au XIXe siècle pour ne pas confondre le matériau céramique et la roche sédimentaire du même nom. Elle s’applique fréquemment aux grès industriels, revêtements de sols et de murs, qui se sont largement répandus au XIXe siècle.

En mars dernier, cette composition, qui n’en était alors qu’au stade de projet, avait été présélectionnée pour le prix du meilleur projet commercial par la Tile Association (TTA), qui représente tous les aspects de l’industrie des carreaux de mur et de sol au Royaume-Uni, de la fabrication à l’installation.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com