Menu

Société Publié

L’Israélien arrêté à Casablanca était entré au Maroc avec un faux passeport  

Temps de lecture: 1'
Selon les médias israéliens, il s'agit de Golan Avitan, soupçonné d’avoir participé à un attentat à la bombe commis en 2003 à Tel Aviv. / Ph. DR

La Direction générale de la sureté nationale (DGSN) a précisé dimanche soir, dans un communiqué, qu’un ressortissant étranger muni d'un passeport israélien, soupçonné d'être lié au réseau criminel impliqué dans la falsification de pièces d'identité et de passeports marocains, démantelé en mars dernier, a été arrêté.

Sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), la Brigade nationale de la police judiciaire a procédé à l’arrestation du suspect, âgé de 52 ans et qui «aurait pu obtenir une carte nationale d'identité et un passeport marocain à l'aide de faux documents, en tirant profit des procédures frauduleuses appliquées par le réseau criminel démantelé».

«L'opération de pointage du suspect dans la base de données de l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a démontré qu’il faisait l'objet d'un mandat d’arrêt international en vertu d'une notice rouge diffusée le 17 janvier 2019 par Interpol, pour son implication présumée dans plusieurs meurtres et une tentative de meurtre dans le cadre de règlements de comptes entre réseaux criminels organisés», poursuit le communiqué de la DGSN.

Dimanche, des médias israéliens ont indiqué qu’il s’agit de Golan Avitan, soupçonné d’avoir participé à un attentat à la bombe commis en 2003 à Tel Aviv, qui a coûté la vie à trois personnes et en a blessé plusieurs douzaines. Il s'est échappé en octobre 2018 après avoir réussi à retirer son bracelet électronique alors qu'il était en résidence surveillée. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com