Menu

Société Publié

Un chercheur britannique s’inquiète de la recrudescence de manifestants d’extrême droite

Temps de lecture: 1'
Tommy Robinson est une figure de l'extrême droite britannique. / DR

Au Royaume-Uni, les manifestations d’extrême droite attirent le plus grand nombre de participants depuis les années 1930, d’après un rapport de la Commission de lutte contre l’extrémisme, dont a pu prendre connaissance The Independent.

Le document révèle que les principaux groupes d’extrême droite britanniques se sont «modernisés» en abandonnant l’antisémitisme pour se focaliser sur la rhétorique anti-immigration et le racisme au sens large, se concentrant spécifiquement sur les musulmans.

Il montre aussi que des dizaines de milliers de personnes se sont rendues à Londres depuis le début de l’année 2018 à la suite de l’emprisonnement de Tommy Robinson, figure de l’extrême droite britannique, et du retard pris dans la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, le fameux Brexit.

«Quand les gens sentent que le système est en panne, ils regardent au-delà de lui et entrent dans une arène politique où l’extrême droite est capable de capitaliser sur ces peurs, offrant des réponses simplistes à des problèmes complexes», avertit le rapport.

Selon le Dr Joe Mulhall, chercheur et auteur du rapport, les recherches suggèrent qu’une partie importante de l’opinion publique britannique partage les positions islamophobes de personnalités telles que Tommy Robinson. Tout responsable politique qui les répète «sans le bagage d’extrême droite» peut avoir un succès aux élections – «que ce soit Boris Johnson qui compare les femmes portant le niqab à des boîtes aux lettres ou un inconnu de la scène politique», souligne-t-il également.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com