Menu

Politique Publié

Mauritanie : Celui qui voulait résoudre le conflit du Sahara absent de la liste des candidats à la présidentielle

Temps de lecture: 1'
Ahmed Ould Iyahi, chef de la Coalition populaire progressiste (opposition) en Mauritanie / Ph. DR.

C’est désormais officiel. Six candidats prendront part au premier tour des élections présidentielles du 22 juin. Sur la liste figurent, notamment les noms du général Mohamed Ould Ghazouani, défendant les couleurs de l’Union pour la République de Mohamed Ould Abdelaziz, Sidi Mohamed Ould Boubacar et Biram Dah Abeid, le président de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA). Ce dernier avait obtenu 8,67% des suffrages lors du premier tour des présidentielles de 2014.

En revanche, le nom du chef de la Coalition populaire progressiste (opposition) en Mauritanie, Ahmed Ould Iyahi, n’y est pas inscrit. Celui-ci a réussi un coup médiatique lorsqu’il avait promis de résoudre le conflit du Sahara occidental. On apprend que depuis, l’homme n’a pas pu recueillir les parrainages nécessaires. Il a décidé ensuite de soutenir la candidature d’Ould Boubacar.

Ainsi, le scrutin présidentiel en Mauritanie se résume en un duel entre l’ancien ministre de la Défense, Mohamed Ould Ghazouani, et Sidi Mohamed Ould Boubacar.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com