Menu

Société Publié

Education nationale : Les contractuels et le ministère parviennent enfin à un accord

Temps de lecture: 1'
Une manifestation à Rabat des enseignants-cadres des Académies régionales d'éducation et de formation. / Ph. AIC Press

Le ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé samedi la suspension de toutes les mesures administratives et juridiques prises à l'encontre de certains enseignants-cadres des Académies régionales d'éducation et de formation (AREF). Dans un communiqué relayé par la MAP, le ministère annonce aussi le versement des salaires suspendus et le réexamen de la situation des concernés.

Des mesures prises au terme d'une rencontre tenue samedi à Rabat, avec la participation de notamment les secrétaires généraux des syndicats de l'enseignement les plus représentatifs et les représentants des enseignants-cadres des Académies. Un communiqué du ministère, relayé par l’agence MAP, affirme que le débat entre toutes les parties concernées était «sérieux» et «responsable».

Lors de cette réunion, il a été convenu de reporter l'examen de qualification professionnelle à une date ultérieure et de poursuivre le dialogue autour de ce dossier dans sa globalité, précise-t-on de même source.

Les représentants des enseignants-cadres ont, de leur part, exprimé leur engagement de reprendre le travail à partir du lundi 15 avril 2019, souligne le communiqué, qui précise que toutes les parties ont convenu de tenir la prochaine réunion le 23 avril prochain.

De son côté, un communiqué des cinq syndicats les plus représentatifs du secteur de l’Education nationale, parvenu à Yabiladi, précise que le ministère s’est aussi engagé à «réintégrer les enseignants déjà licenciés», évoquant deux cas à Zagora et Boulmane.

«La coordination syndicale considère que le règlement du dossier des enseignants passe par une intégration dans la fonction publique», poursuit le communiqué qui insiste aussi sur , la nécessité de régler tous les dossiers en suspens des enseignants. 

Les cinq syndicats déclarent aussi espérer que la réunion de ce lundi avec le ministère sera l'occasion de finaliser tous les dossiers, y compris le statut du personnel du ministère de l'Éducation nationale.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com