Menu

Religion Publié

Les clarisses mexicaines du monastère Notre-Dame de Guadalupe de Casablanca

Temps de lecture: 1'
Les cinq clarisses du monastère Notre-Dame de Guadalupe de Casablanca, après la rencontre avec le pape François, dimanche dans la cathédrale de Rabat. / Ph. Blanca Ruiz (ACI Prensa)

A l’occasion de la visite au Maroc du pape François les 30 et 31 mars dernier, l’agence de presse péruvienne ACI Prensa a donné la parole à cinq clarisses mexicaines qui vivent au Maroc. «Originaires des Etats de Guanajuato et de Nuevo León, elles vivent actuellement dans le couvent de Notre-Dame de Guadalupe situé à Casablanca», poursuit l’agence.

Rappelant que le monastère Notre-Dame de Guadalupe a été fondé en 1989 avant d’être livré à l'Ordre des sœurs pauvres de Santa Clara, également connu sous le nom de Clarisses, la même source indique que les cinq clarisses du Mexique «s’y consacrent pour prier pour le peuple marocain et l’humanité tout entière». L’une d’elles, Dulce María, est au Maroc depuis 20 ans. Elle confie à l’agence de presse sa joie de rencontrer le pape François au Maroc. «Il vient pour renforcer notre foi et nous donner espoir et amour pour partager cette affection parmi les musulmans», déclare-t-elle. Cette clarisse confie aussi la bonne relation liant son monastère au peuple marocain.

La sœur Susana Téllez a expliqué à ACI Prensa que, lorsqu’elle a appris qu’elle allait être envoyée de Guanajuato à Casablanca, elle en était contente. «C'était une joie de savoir que j'allais venir à cette mission et je suis tombée amoureuse de ce pays, de sa culture  et de ces gens très accueillants», déclare-t-elle. Sœur Lucie Garcia a assuré, pour sa part, que le peuple marocain constitue pour elle «famille pure». «C'est presque comme si on était à Guanajuato», ajoute-t-elle.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com