Menu

Société Publié

Dans sa conquête de l'Arctique, Farouk Nafiaa stoppé net par un refus de visa de la Suède

Le rêve du jeune marocain a été brisé. Après avoir fait des mains et des pieds pour aller parcourir l’Arctique lors d’une expédition, le jeune Farouk Nafiaa s’est vu refuser son visa par la Suède. Avec beaucoup d’amertume il affirme qu’il ne lâchera rien.

Temps de lecture: 2'
Farouk Nafii, aventurier marocain./ Ph.Facebook

Sur une vingtaine de participants sélectionnés au peigne fin, à l’issu d’un vote électronique, Farouk Nafiaa allait réaliser un de ses rêves : parcourir l’Arctique dans le cadre du Fjällräven Polar, qui aura lieu du 8 au 18 avril prochain.

Contacté par Yabiladil, Farouk nous explique que «cela fait trois ans qu’(il) essaye de participer à ce concours». Le Marocain âgé de 26 ans a dû, tout comme tous les autres participants, envoyer une vidéo aux organisateurs, à l’issu de quoi il sera sélectionné par le jury pour participer à cet événement très convoité.  

Farouk, qui a déjà relié parcouru la distance Casablanca - Dakar à pied, allait être «le premier aventurier marocain et africain à prendre part à cette expédition», affirme-t-il avec fierté. Après avoir reçu une invitation, le jeune entamera la procédure pour obtenir un visa Schengen auprès du consulat suédois, où se déroulera en partie l’expédition, qui consiste à parcourir 300 kilomètres dans l’Arctique.

«Au bout de 20 jours, le consulat de Suède m'a répondu, indiquant que ma demande avait été refusée parce que trop jeune et célibataire», nous explique-t-il avec consternation. Bien qu’il ait indiqué le nom et les numéros des organisateurs, le service consulaire lui reprochera que «l'invitation qui a été envoyée ne contient pas d'adresse» en Suède.

«Représenter au mieux son pays»

Début mars, le jeune décidera d’envoyer une lettre de recours au consulat suédois. Il tente également d'autres voies de recours : «je manque de temps et j'essaye de trouver rapidement une solution. J'ai envoyé une lettre au ministre de la Jeunesse et des Sports. Je l'ai remise aujourd'hui, et j'espère qu'il interviendra pour résoudre le problème».

Les organisateurs de l'évènement sont également intervenus auprès de l’Ambassade de Suède à Rabat. Mais à ce jour, ils n’ont toujours pas obtenu de réponse, précise Farouk. Contacté par nos soins, le consulat suédois à Casablanca nous répond de manière lapidaire «qu’il (Farouk Nafiaa) a déjà obtenu une réponse», avant de nous rediriger vers l’Ambassade. Cette dernière, malgré les multiples tentatives, est restée injoignable.

Farouk Nafiaa, qui doit participer pour la première fois à une compétition en Europe, doit être impérativement à Stockholm le 7 avril prochain. Il dit vouloir «représenter au mieux (son) pays, pour brandir le drapeau marocain». L'ultime recours pour le jeune sportif ? Protester devant l’ambassade de Suède, nous répond-il avec dépit.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com