Menu

Sport Publié

Fichage ethnique au PSG : Le club écope d’une amende de 100 000 euros

Temps de lecture: 1'
Cavani agitant le drapeau du PSG. / Ph. SIPA

100 000 euros. C’est le montant de l’amende qui a été infligée mardi 22 janvier au Paris-Saint-Germain pour des pratiques de fichage ethnique au sein du club, révélées par Mediapart dans le cadre de ses «Football Leaks», a annoncé la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), indique Le Monde.

Cette dernière avait été saisie en novembre 2018 par le conseil national de l’éthique (CNE) de la Fédération française de football (FFF).

«Au vu des éléments portés à notre connaissance, il est acquis que le PSG n’a pas fait usage de ces fiches à des fins discriminatoires. Il n’y a aucun fait de discrimination qui a pu être relevé», a annoncé le président de la commission de discipline de la LFP, Sébastien Deneux, lors d’un point presse. «Ces éléments nous sont apparus comme des maladresses individuelles et ressortent d’une négligence collective», a-t-il ajouté.

A cette amende s’en ajoute une autre de 5 000 euros avec sursis, infligée l’ancien responsable de la cellule nationale de recrutement du centre de formation du PSG, Marc Westerloppe, et celui de la cellule Ile-de-France, Pierre Reynaud. Bertrand Reuzeau, directeur du centre de formation du PSG entre 2013 et 2015, a quant à lui écopé d’une amende de 10 000 euros avec sursis

En revanche, l’ancien directeur sportif adjoint, Olivier Létang, et le directeur général délégué, Jean-Claude Blanc, qui ont aussi été auditionnés pendant près d’une heure par l’instance disciplinaire du foot professionnel français, n’ont pas été sanctionnés.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com