Menu

Politique Publié

Maroc : Pas encore de négociations avec les Russie pour l’achat de missiles S400

Temps de lecture: 1'
DR

Il n’y a pas de négociations en cours entre le Maroc et la Russie pour l’acquisition des missiles S400 Triumph. La précision porte la signature de l’ambassadeur russe à Rabat, Chofaiev Valerian Vladimirovitch, dans des déclarations à l’agence Sputnik.

Des propos qui apportent un bémol aux nouvelles relayées depuis des mois par des médias internationaux, y compris la chaîne américaine CNBC, reprises ensuite par la presse marocaine.

Le diplomate a affirmé que le «royaume est intéressé» par le système de défense antiaérienne russe, reconnaissant même qu’«il y a des contacts entre les parties concernées à cet égard mais [qu'il] n’y a pas de négociations portant sur les S400», a-t-il réitéré.

«Comme il s’agit d’un système complexe, un très long processus de préparation et une compréhension approfondie sont nécessaires au déploiement d’un tel système de défense aérienne», a expliqué le diplomate russe.

«Nos amis marocains ont manifesté de l’intérêt pour les produits militaires russes, et nous sommes prêts. Nous n’avons aucune restriction quant à la coopération militaro-technique. Cela dépend surtout du côté marocain».

Chofaiev Valerian Vladimirovitch

L’acquisition de systèmes de missiles sol-air S400 est une opération complexe. Cela comprend le déploiement d’un dispositif très sophistiqué et coûteux. Le contrat avec la Turquie est évalué à 500 millions de dollars pour le groupe de quatre systèmes de lancement, indique l’agence Sputnik.

Outre le coût élevé, il y a le facteur des menaces de sanctions proférées par Donald Trump à l’endroit des Etats qui seraient tentés d’acheter des S400. En témoigne sa sortie d'octobre dernier contre l’Inde. 

Article modifié le 2018.12.13 à 12h17

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate