Menu

Média Publié

Élection du Conseil national de la presse : Deux listes se réservent le droit de recourir à la justice

Temps de lecture: 1'
DR

Les listes «Le changement» et «Fidélité et responsabilité» ont indiqué samedi que les élections du Conseil national de la presse, ainsi que les résultats qui en découlent, ne les concernaient en aucune manière, affirmant se réserver le droit de recourir à la justice.

Dans un communiqué conjoint rendu public samedi, les têtes de liste «Le changement» et «Fidélité et responsabilité», respectivement Ali Bouzerda et Abdessamad Bencherif, ont annoncé à l’opinion publique nationale et internationale qu’ils «ne sont pas concernés par ces élections, encore moins par les résultats qui en découlent». Ils ont également affirmé «se réserver le droit de recourir à tous les moyens juridiques pour corriger ce processus et mettre un terme à toutes les violations et les irrégularités».

La même source fait assumer à la Commission de supervision la responsabilité entière de toutes les violations ayant entaché ce scrutin, appelant «le département du chef du gouvernement et le ministère de tutelle à assumer leurs responsabilités et à ne pas se contenter de la position de spectateur d’un processus marqué depuis ses débuts par nombre d’irrégularités, y compris celles recensées et constatées durant la journée du vendredi 22 juin 2018».

«Adopter une position de neutralité négative ne peut être interprété que comme un parti pris et une grave atteinte à la réputation de notre pays et du corps médiatique», souligne le communiqué.

Les deux listes ont exprimé leur étonnement de la teneur du communiqué publié par la commission de supervision, annonçant les résultats définitifs de ce scrutin, estimant qu’il s’agit d’un communiqué publié «en violation flagrante des principes démocratiques devant régir toute élection, et en transgression inédite du principe de transparence et de probité».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com