Menu

Sport   Publié

Russia 2018 : Hakim Ziyach, l’enfant terrible d’Ajax Amsterdam

Le football européen le connaît comme étant vice-champion des Pays-Bas avec l’équipe d’Ajax Amsterdam. Mais au sein des Lions de l’Atlas, Hakim Ziyach est considéré comme une véritable dynamo, qui a notamment permis à l’équipe nationale d’améliorer sa technique.

Temps de lecture: 2'
Hakim Ziyach / Ph. DR.

Riche de son bagage technique, Hakim Ziyach est un joueur attitré aux Pays-Bas, où il a vu le jour à Dronten en 1993. Il évolue au sein de l’Ajax Amsterdam en Eredivisie depuis 2016. A 25 à peine, il est déjà un grand nom du football européen et international, grâce à sa force de frappe qui fait de lui l’un des meilleurs joueurs du championnat néerlandais.

Après avoir fait partie des équipes néerlandaises des moins de 19 ans, moins de 20 ans et espoir, c’est au sein de l’équipe nationale marocaine que le milieu gauche-offensif et ailier choisira finalement d’évoluer depuis 2015.

Un lourd passé

Si Hakim Ziyach est aujourd’hui une star du football néerlandais, sa carrière n’a pas toujours été un fleuve tranquille, notamment à cause de sa jeunesse difficile. Adolescent, le joueur en herbe sombre dans la délinquance, le vol et la violence. Il est incarcéré à plusieurs reprises.

Dans la banlieue de Dronten, il grandit dans une famille pauvre de huit enfants. A 10 ans, il vit le décès de son père des suites d’une longue maladie comme un véritable choc, après lequel il basculera dans la délinquance. Quelques mois plus tard, ce sont deux de ses frères qui seront condamnés à la prison ferme pour cambriolage avec séquestration.

A 14 ans, Hakim Ziyach quitte le domicile familial pour rejoindre l’académie du club SC Heerenveen. Il replonge cependant dans la délinquance, la consommation d’alcool et de drogues dures et finit par quitter l’école à 16 ans.

Une rencontre qui changera sa carrière

C’est grâce à sa rencontre avec Aziz Doufikar, entraineur et premier international marocain à avoir évolué au sein de l’Eredivisie, que les choses changeront pour Ziyach. En effet, l’ancien footballeur prendra le joueur sous son aile, le coachera et l’aidera considérablement à avoir le contrôle sur ses sautes d’humeur.

Grâce à Doufikar, Hakim Ziyach comptera sur son talent pour réintégrer l’académique du SC Heerenven puis s’engage avec le club. Quatre ans plus tard, en 2012, Ziyach jouer son premier match en Eredivisie face au NEC Nimègue. L’Ajax Amsterdam le recrute officiellement en 2016, où il se fait remarquer davantage par son talent.

Sa technique évolue et gagne en expérience, mais Hakim Ziyach est toujours connu pour son tempérament difficile à contrôler. Un point faible qui a failli lui coûter sa place au sein des Lions de l’Atlas, à tel point que le sélectionneur Hervé Renard a longtemps hésité à le retenir au sein de l’équipe nationale.

«C’est Hervé Renard ou moi !»

A l’arrivé de Hervé Renard comme sélectionneur de l’équipe nationale, l’entraineur a plusieurs fois annoncé ne plus vouloir de Hakim Ziyach. Ce dernier a alors déclaré que «c’était soit lui soit le sélectionneur national», ce qui a poussé Faouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a tenter une médiation entre les deux hommes pour dépasser leurs différends.

Une médiation qui a porté ses fruits, puisque Renard et Ziyech ont finalement trouvé un terrain d’entente à même de mettre en valeur les qualités du joueur au sein de l’équipe nationale, où il constitue désormais un pilier avec Mbark Boussoufa, Younès Belhanda et le capitaine Medhi Benatia. Désormais, le fer-de-lance l’Ajax Amsterdam est l’un des espoirs de ce Mondial 2018.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com