Société Publié

France : Racisme ordinaire dans une très chic brasserie parisienne

Temps de lecture: 1'
D’après une enquête du site BuzzFeed News, la direction de l’Avenue a mis en place un système particulièrement discriminatoires envers ses clients. DR

A L’Avenue, très chic brasserie parisienne prisée par les célébrités, on n’aime ni les femmes voilées, ni les Arabes. D’après une enquête du site BuzzFeed News, la direction de ce restaurant coté, situé avenue Montaigne, a mis en place un «véritable système discriminatoire en plusieurs étapes».

BuzzFeed News explique avoir rencontré séparément quatre serveuses qui ont travaillé au restaurant pendant plusieurs années, «l’une jusqu’à très récemment». Selon leurs témoignages, la direction leur transmettait la consigne de refuser systématiquement les réservations de touristiques au nom «d’origine arabe» – selon l’expression du directeur – ou venant du Moyen-Orient. Les pays ciblés étaient le Qatar, les Émirats arabes unis, le Bahreïn et l’Arabie saoudite.

Les quatre anciennes salariées racontent également qu’elles devaient refuser les femmes voilées, «prétextant que le restaurant était plein, même s’il ne l’était pas». Selon une serveuse, les clients du Moyen-Orient étaient les plus discriminés, devant les Asiatiques ou les Noirs, qui peuvent être acceptés «même s’il ne faut pas qu’il y en ait trop».

«Quand les clients arrivent et qu’on s’aperçoit qu’ils viennent du Moyen-Orient ou que ce sont des femmes portant un voile, on les refuse en cachant leur réservation sur le cahier et en leur disant que c’est complet», témoigne une autre. «De toute façon, le tri est systématiquement fait dans les noms. On en est réduit à ça, et cela nous mine», se désole une troisième employée.

Toutes, en tout cas, assurent que cette mécanique parfaitement huilée est toujours pratiquée aujourd’hui.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com