Menu

Sport Publié

Sport : Cinq athlètes marocains suspendus pour violation des règles antidopage

Temps de lecture: 1'
L'IAAF a confirmé le 15 novembre la suspension de cinq athlètes marocains pour violation des règles antidopage, dont Nader Belhanbel. / DR

La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a confirmé le 15 novembre la suspension de cinq athlètes marocains pour violation des règles antidopage, a indiqué hier Le Matin. Il s’agit d’Amine El Manaoui, Abdelmajid El Hissouf, Abdelhadi Falil, Abdellah Tagharrafet et Nader Belhanbel.

L’IAAF soupçonne notamment Nader Belhanbel, spécialiste du 800 m, de l’utilisation ou tentative d’utilisation de substance interdite. En juillet dernier, son nom était remonté dans la liste des hackers russes de Fancy Bears qui avaient réussi à pirater les données de l’Agence mondiale antidopage (AMA).

L’athlète a écopé de 21 mois de suspension, qui prendra fin le 11 décembre 2017, après avoir été suspendu à titre provisoire, conformément à la règle 38.2 de l’IAAF, suite aux dysfonctionnements dans son passeport hématologique, précise le quotidien marocain.

La clémence de l’IAAF envers le Maroc s’explique en partie par sa collaboration avec l’AMA. Dans ses aveux faits à Damien Ressiot, directeur du département des contrôles de l’Agence française de lutte contre le dopage et révélés par Fancy Bears, il a reconnu avoir pris de l’érythropoïétine (EPO). Il a également dévoilé les noms du réseau chez qui il se procurait cette substance interdite.

En revanche, Amine El Manaoui, Abdelmajid El Hissouf, Abdelhadi Falil et Abdellah Tagharrafet ont écopé de quatre ans de suspension. Ils ne devraient reprendre la compétition qu’en 2020.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com