En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Environnement Publié

Financement climat : Le Maroc occupe la première place au Sud de la Méditerranée avec 20% des fonds engagés

DR

Le Maroc occupe la première place parmi les pays d'Afrique du nord et des pays arabes méditerranéens en matière de financement de l’action climat, selon une étude de l’Union pour la Méditerranée (UpM), présentée mardi à Bonn, à l’occasion de la 23-ème Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP23).

L’étude réalisée par des consultants internationaux qui évaluent l’état des lieux des financements en matière du climat dans la région méditerranéenne en 2016 et pour la période 2013-2015, montre que le Maroc arrive en tête, avec plus de 20 pc des flux internationaux engagés au Sud de la Méditerranée. Il devance l’Egypte avec 15 pc, la Jordanie avec 7 pc, la Tunisie avec 3 pc et l’Algérie avec 1 pc.

Au total 4,6 milliards de dollars ont été mobilisés en 2016 pour financer l’action climatique en Méditerranée, soit une moyenne annuelle de près de 7 milliards sur les dernières années.

Ces fonds proviennent principalement de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque européenne d'investissement (BEI), la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), ou encore de l’Union européenne et de l’Agence française de développement (AFD).

Les projets d’atténuation représentent une très grande majorité des fonds obtenus, tandis que les financements purement dédiés à l’adaptation au changement climatiques sont émergents.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com