Menu

Sport Publié

Espagne, Angleterre, Australie, Pays-Bas : La diaspora marocaine en liesse après la victoire des Lions de l'Altas

De la Scandivanie à l'Angleterre, en passant par l'Espagne et les Pays-Bas, les Marocains résidant à l'étranger ont dignement fêté la victoire des Lions de l'Atlas face aux Eléphants de Côte d'Ivoire.

Temps de lecture: 3'
Des supporters marocains après la victoire du Maroc, samedi 11 novembre, à Abidjan. / Ph. metronieuws.nl

La diaspora marocaine a dignement fêté la victoire des Lions de l'Atlas face aux Eléphants de Côte d'Ivoire. Le décalage horaire n'a pas empêché les Marocains vivant en Australie de se rassembler pour suivre le match décisif et de les laisser exploser leur joie dans les rues de la capitale australienne, Canberra, après la qualification des Lions de l’Atlas au Mondial 2018, rapporte la MAP.

«C’est un grand jour et une grande joie», s’éclate Fatima Killen, une Marocaine de Canberra, venue accompagnée de son mari et de ses deux filles pour partager sa joie avec ses compatriotes, dans ce pays loin de 14 000 km du Royaume.

«Pour nous tous ici présents, la joie est double»

La qualification obtenue haut la main par les Lions de l’Atlas contre les redoutables Eléphants de la Côte d’Ivoire n’avait, pour les Marocains de Scandinavie, qu’un seul synonyme : des bus en masse pour la Russie 2018. «Nous avons déjà prévu un bus de 85 places qui fera le déplacement de Copenhague avec des supporters pour nos Lions en Russie», a déclaré à la MAP Mustapha Taybi, le président fraîchement élu du Forum Dano-marocain, un collectif de plus d’une dizaine d’associations à Copenhague.

Concours de circonstances ou hasard du calendrier, le Forum avait prévu une demi-journée à Ishoj (près de Copenhague) pour célébrer le 42e anniversaire de la Marche Verte. «Pour nous tous ici présents, la joie est double : on fête à la fois et la récupération de nos provinces du Sud, et notre droit de grande nation footballistique sur l’arène mondiale après 20 ans d’absence», reprend le vice-président du Forum, Driss El Hams.

Avant le sifflet final de cette rencontre décisive, les Marocains de Copenhague ont laissé libre cours à leur joie, emportant dans une liesse collective cette paisible commune d’Ishoj, traditionnellement taciturne à cette heure de l’année.

«We are going to World Cup Finals»

En Espagne, les membres de la diaspora, préférant dans leur majorité les cafés tenus par des compatriotes, s'y sont précipités plusieurs heures avant le début du match pour vivre ensemble ce moment de joie intense. Vêtus de maillots de l’équipe nationale ou arborant les drapeaux du Royaume, ils ont laissé libre cours aux expressions les plus éclatantes de joie et d’enthousiasme après le coup de sifflet final de cette rencontre, comme ce fut le cas au café-restaurant Sultan à Parla, dans la banlieue madrilène.

«La qualification du Maroc (...) est un événement mémorable qui était tant attendu par les Marocains, aussi bien ceux vivant dans le Royaume que ceux installés à l’étranger», a déclaré à la MAP le président de la «Peña Blaugrana de Barcelone», Abdelkader Magnas.

En Angleterre, des vivats et des chants ont retenti dans la capitale britannique après la qualification du Onze national. Enveloppés dans le drapeau national, les Marocains d’Angleterre ont défié le froid pour exprimer leur euphorie au cœur de Londres. «Morocco ! Morocco !», «Victory to the Atlas Lions» et «We are going to World Cup Finals», chantaient et dansaient des supporters, se disant honorés de la performance de l’équipe nationale.

Enfin, les Marocains des Pays-Bas n'ont pas non plus manqué de célébrer dignement cette victoire. Les rues de Rotterdam ont été investies par des supporters fous de joie, d'après le média Sport Nieuws. Parmi eux, Abdeslam Charradi, 64 ans, se réjouit de cette victoire. «Enfin !», a-t-il lancé. «Je suis aux Pays-Bas depuis 1974. La première semaine que je suis arrivé, j'ai assisté à un match de Feyenoord (club de football du sud de Rotterdam, ndlr) et depuis, je suis accro au football !» 

Article modifié le 12.11.2017 à 19h30

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com