Menu

Politique Publié

Détenus salafistes : Une ONG demande le respect des engagements pris par l’Etat le 26 mars 2011

Temps de lecture: 1'
La Coordination de défense des détenus islamistes demande le respect des engagements pris par l’Etat le 26 mars 2011. / DR

La Coordination de défense des détenus islamistes a tenu à commémorer à sa manière le 6e anniversaire de l’accord du 26 mars 2011, prévoyant la libération graduelle de tous les prisonniers condamnés pour terrorisme.

L’ONG a organisé, hier à Rabat au siège de la Ligue marocaine de défense des droits de l’homme (proche de l’Istiqlal), une conférence de presse pour réitérer son appel au respect des engagements pris il y a six ans par des représentants de l’Etat, en l’occurrence l’ancien délégué de l’administration pénitentiaire, Hafid Benhachem, l’ex-secrétaire général du ministère de la Justice et des libertés, Ahmed Lididi et le secrétaire général du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Mohamed Essabbar.

Du côté des salafistes, Mustapha Ramid, alors avocat de plusieurs détenus et président du Forum Al Karama, avait apposé sa signature à l’accord. Un document qui avait clos un long processus de dialogue entre les deux parties, dont la conclusion avait été rendue possible par la vague du «Printemps arabe».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate