Menu

Société Publié

France : La mosquée Dar-es-Salam d’Aix-en-Provence fermée par les autorités

Temps de lecture: 1'
La mosquée Dar-es-Salam d’Aix-en-Provence a été fermée par les autorités. / 20 Minutes

Ce mercredi, la mosquée Dar-es-Salam d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) a fermé ses portes suite à une décision administrative, indique l’AFP. Une information également relatée sur le compte Twitter de Bruno Le Roux, ministre français de l’Intérieur.

Le discours que prônait le responsable du lieu de culte serait l’une des causes de cet acte, d’après le communiqué de ministère de l’Intérieur. L’imam aurait tenu des propos incitant à la haine ou la violence et aurait fait l’apologie du terrorisme au sein de la mosquée et sur les réseaux sociaux.

Le communiqué du ministère ajoute que l’imam «exerçait également un prosélytisme particulièrement actif voire agressif, par l'intermédiaire de fidèles. Des fidèles adeptes d'un Islam radical et qui entretenaient des relations avec d'autres personnes connues pour radicalisation et prônant le djihad».

Selon une source proche du dossier, contactée par la radio France Bleu, l’édifice religieux était sous surveillance depuis quelques mois. L’enquête des autorités s’est traduite par des résultats inquiétants, notamment le repli communautaire dont faisait preuve le quartier ainsi que la mosquée. Les autorités évoquent particulièrement «les prières de rue qui étaient organisées sous l'influence des responsables du lieu de culte».

Cette mesure immédiate de fermeture d’une mosquée est la première dans les Bouches-du-Rhône depuis la déclaration de l'état d'urgence et se poursuivra pendant toute la durée de ce dernier. Une vingtaine de mosquées et salles de prière, soupçonnées de radicalisation, ont été fermées en France depuis l'instauration de cette mesure sécuritaire après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com